Fangirl ascendant monomaniaque

Je ne sais pas si c’est mon côté Vierge ou INTP, mais quand quelque chose m’intéresse, je ne suis pas tranquille tant que je ne maitrise pas le sujet à fond. Ce qui fait qu’avant d’en parler publiquement, je vais m’assurer d’avoir tout lu, tout vu, tout écouté.

Le problème c’est que cela peut vite virer à la monomanie, voire l’obsession.

Ce n’est (heureusement) pas systématique mais quand ça arrive cela peut prendre des proportions hallucinantes. Je ne vais penser et m’intéresser à rien d’autre, au détriment parfois de ma vie sociale. Si c’est une série, je vais voir et revoir les épisodes jusqu’à les connaitre par cœur. Pour le cas d’un acteur ou une actrice, je vais me faire toute sa filmographie dans un laps de temps minimum. Quand il s’agit d’un groupe, je vais écouter les chansons en boucle et regarder quotidiennement les clips. Si c’est une période historique, je ne vais vouloir lire et regarder que des livres et films qui se passent à cette époque.

Si encore je me contentais de lire, voir ou écouter, ça irait. Mais non, il me faut aussi des supports physiques, que ce soit des DVD, des livres sur l’époque, les albums du groupe, des Funko Pop! ou tout autre objet dérivé. Non seulement je tombe dans un gouffre temporel, mais aussi financier.

Le pire c’est quand une passion de longue date se transforme subitement en obsession. C’est incontrôlable et ça me tombe dessus sans prévenir. C’est ce qui m’est arrivé pour Falcon and the Winter Soldier et je remets ça actuellement avec ONEUS. Dans un cas comme dans l’autre, la découverte est loin d’être récente, mais il a suffit des photos de tournage pour le premier et de la sortie du nouvel album pour le second pour que je sombre dans une phase obsessionnelle.

Ma sœur m’a dit il y a quelques jours qu’elle trouvait ça triste qu’elle finisse toujours par succomber à mes « intérêts », mais qu’elle n’arrive pas à faire de même avec moi. Elle a raison. J’en suis tout à fait consciente, et ça m’attriste aussi énormément. Mais ce n’est pas que ça ne m’intéresse pas en soi – tout m’intéresse ! -, c’est juste que je me force à ne pas m’intéresser à certaines choses. C’est la seule parade que j’ai trouvé. Parce que plus j’en apprends, plus je suis passionnée et plus je suis passionnée, plus je veux partager cette passion autour de moi et plus je veux partager cette passion, plus je dois en apprendre – un vrai cercle vicieux.

Alors je m’abstiens. J’évite ainsi de sombrer dans la monomanie et par la même occasion, les regrets qui viennent par la suite. La phase monomaniaque peut s’arrêter aussi brusquement qu’elle s’est déclenchée, et dans ces moments, je regrette alors de m’être autant laissée emportée, d’avoir accumulé ces livres et objets. Heureusement, ça arrive rarement. Je commence à me connaître maintenant, et je me force à attendre un minimum de temps avant de passer à l’étape achats.

Bref, je suis une fangirl ascendant monomaniaque à tendance obsessionnelle. Et je l’assume totalement.

Je profite d’ailleurs de cet article pour remercier toutes les personnes qui subissent acceptent mes phases monomaniaques sans broncher. Et plus encore celles qui prennent le temps de lire, voir, écouter (et partager) mes obsessions. ♡

8 comments

  1. Je me sens moins seule dans cette tendance 😅 C’est ma folie du rangement qui sauve mon porte monnaie ! En tout cas moi ca ne me dérange pas que tu partages ca me fait decouvrir pleins de nouvelles choses

    1. Ah si seulement ma folie du rangement pouvait m’aider aussi ! Mais non, au contraire, parce que j’arrive toujours à trouver des moyens de tout caser… et depuis que j’ai déménagé c’est encore pire car j’ai plus de place pour tout ranger…
      Merci ! Si jamais l’une des découvertes se transforme en obsession, n’hésite pas à m’en parler, on se fera un groupe de soutien moral ✌🏼

  2. Ahahahahah. On t’aime comme t’es et quand tu nous contamine c’est encore mieux (t’as réussi avec JATP… j’en suis pas encore à Oneus).

    1. Je sais que ça sera plus long et difficile avec Oneus – c’est une autre langue, une autre culture, c’est vraiment un monde à part la k-pop (mais si fascinant). Mais j’y crois ! Je vais persévérer, je serai déjà amplement satisfaite si j’arrive à vous faire ajouter au moins deux chansons du groupe à vos playlists 😌

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :