Pourquoi je ne pourrai jamais être minimaliste.

carte home

Je suis actuellement en plein dans les cartons pour mon déménagement et je me suis rendue compte de deux choses :

  • J’ai beaucoup trop de trucs inutiles.
  • Je ne pourrai jamais être minimaliste.

Pendant très longtemps, j’ai fantasmé devant des photos d’appartements à la décoration minimaliste. Je rêvais d’un intérieur épuré aux tons pastels, avec le strict minimum, où chaque chose à sa place. Mais au fil des ans il a fallu que je me rende à l’évidence : je ne pourrai jamais être minimalisme.

Continue Reading

Je lis peu, mais je lis bien.

lecture

Du temps où je travaillais à la Médiathèque, je lisais des centaines de livres par an. Depuis que j’ai arrêté d’y travailler, et que j’ai fini la fac, je lis dix fois moins qu’avant. Je lisais énormément dans les transports, donc le fait de travailler de chez moi a considérablement réduit mes moments de lecture. Au début j’étais frustrée : je voyais ma bibliothèque se remplir, mais je n’arrivais pas à trouver le temps (ni l’envie) de lire.

Et puis j’ai fini par accepter que ce n’était pas grave. Comme je le répète souvent, la lecture n’est pas une course. Il vaut mieux avoir fait peu de lectures mais qui s’avèrent excellentes que beaucoup qui s’avèrent médiocres.

Continue Reading

[Story Time] Je suis ennuyeuse et je le vis bien.

soirée blog
[My kind of party night]

Il y a quelques temps, j’ai vu passer le tweet d’une fille qui racontait s’être endormie dans un bar et s’être fait voler toutes ses affaires (portable, argent, cigarettes). La première chose que je me suis dit en lisant ça c’est : « ça ne m’est jamais arrivé ». Et ensuite j’ai commencé à réfléchir aux 32 années passées. Et il faut se rendre à l’évidence : je fais sans aucun doute partie des filles à la vie la plus ennuyeuse qui soit. 

Continue Reading

[Story Time] « Let the magic guide you »

Edimbourg

L’été dernier (en 2019, quand voyager était encore permis), je suis allée voir la comédie musical Cruel Intentions qui se jouait lors du Ed Fringe. Bien évidemment, en étant à Edimbourg, je me devais de visiter le cimetière gothique de Greyfiars Kirkyard.

Alors qu’on se baladait tranquillement au milieu des tombes et mausolées avec ma sœur, on a croisé un groupe d’amis. Ils semblaient avoir un but précis car l’un des garçons du groupe a fini par sortir son portable en disant qu’ils étaient perdus.

Et là, je m’oublierai jamais de ce que l’une des filles lui a répondu.

Continue Reading