Mon type de personnalité : INTP-A

Il y a quelques temps j’ai moi aussi succombé à la curiosité et fait le test MBTI. Pour m’assurer d’avoir un résultat le plus fiable possible, j’ai fait le test trois fois, sur un site « officiel » et moins officiel et à des semaines d’intervalles.

J’ai eu le même résultat trois fois. J’en conclus que je peux me considérer comme une personnalité INTP. J’étais très sceptique quand j’ai commencé le test (même si je crois davantage à la psychologique que l’astrologie), mais je dois avouer qu’après lecture des résultats, j’étais surtout effrayée par la véracité des caractéristiques.

Le site de The Myers-Briggs Company (qui a donné son nom au test) résume ainsi la personnalité INTP.

Les types de personnalité INTP se montrent logiques, analytiques et adaptables, saisissant aisément les opportunités à mesure qu’elles se présentent.

Et bien… Comment dire… Oui. Absolument. Et j’ai un vieux Tag publié en 2013 qui le confirme. À la question « Parle d’une chose qui te rend fière » j’avais répondu :« En fait, pour être franche, j’en aurais plusieurs. Mais je vais rester sur la plus générale : ma capacité à profiter des opportunités qui se présentent. » En 2013 donc. Avant toute la vague MBTI.

Les INTP sont généralement indépendants et détachés, et ont également tendance à être difficiles et logiques, ainsi que sceptiques et innovants.

Haha… Mes parents diraient que je suis même un peu trop indépendante et détachée.

Résumé du site 16personalities.com

Le site 16personalities.com (le site de référence pour faire le test de ce que j’ai compris) va un peu plus loin dans la présentation :

Le type de personnalité « Logicien » est assez rare, car il ne constitue que trois pourcent de la population, ce qui est incontestablement une bonne chose pour eux, car rien ne les attristerait plus que d’être « ordinaires ».

Effectivement, même si je n’ai jamais aimé me faire remarquer, j’ai toujours cherché à me démarquer. J’avais même mentionné dans mon « À propos » que j’avais tendance à ne pas aimer ce que tout le monde aime et à aimer ce que tout le monde n’aime pas.

Les Logiciens s’enorgueillissent de leur inventivité et de leur créativité, de leur perspective hors du commun et de la vigueur de leur intellect. Habituellement connus sous les traits du philosophe, de l’architecte ou du professeur rêveur, les Logiciens ont été à l’origine de nombreuses découvertes scientifiques tout au long de l’histoire.

L’inventivité et la perspective hors du commun ainsi que le côté rêveur, ok, je me reconnais. La créativité et la vigueur de l’intellect, j’ai plus de mal.

Les Logiciens sont connus pour leurs théories brillantes et pour leur logique implacable; en fait, on les considère comme le type de personnalité à la logique la plus précise.

J’ai envie de dire « oui », mais je ne sais pas si je suis la meilleure personne pour juger de ma logique implacable.

Ils adorent les motifs et, pour eux, le repérage des contradictions entre les déclarations pourrait presque s’appeler un hobby, ce qui fait que mentir à un Logicien est une mauvaise idée. Ironiquement, la parole des Logiciens devrait toujours être prise avec un grain de sel.

Hum… Je vais de nouveau vous renvoyer vers un vieil article où je devais dévoiler 7 choses sur moi. Pour la 7e chose j’avais répondu : « Je suis passée Master dans l’art d’inventer des histoires pour partir en week-end avec les copines. Ma soeur m’en est témoin, j’arrive à créer des « preuves » plus vraies que nature. » En 2009 donc. Avant toute la vague MBTI.

Cela peut donner l’illusion qu’ils ne sont pas fiables mais, en réalité, personne n’est plus enthousiaste et capable de repérer un problème, de prendre en compte les facteurs et les détails sans nombre qui englobent le problème et de mettre au point une solution unique et viable que les Logiciens; évitez simplement de vous attendre à recevoir des rapports de progression ponctuels.

« évitez simplement de vous attendre à recevoir des rapports de progression ponctuels. » : ohlala oui ! Je suis d’ailleurs tellement heureuse de travailler avec une équipe qui ne me demande pas de rendre des suivis ou des rapports.

Mes résultats par trait en % du site 16personalities.com

On peut s’imaginer qu’ils dérivent dans un rêve éveillé sans fin, mais en fait, le mécanisme de pensée des Logiciens est continu et leur esprit bourdonne d’idées dès leur réveil. Cette pensée constante peut avoir pour effet de leur donner l’air pensif et détaché, car ils conduisent souvent de véritables débats dans leurs propres têtes, mais en fait, les Logiciens sont tout à fait détendus et sympathiques quand ils sont avec les gens qu’ils connaissent ou qui partagent leurs centres d’intérêt.

Pour être tout à fait honnête, je ne conduis pas des débats dans ma tête, je suis juste constamment en train de chanter ou penser à des articles de blog.

Cependant, cette détente peut céder la place à une timidité écrasante quand les Logiciens sont entourées de visages inconnus, et le badinage amical peut rapidement devenir combatif s’ils croient qu’on critique leurs conclusions ou leurs théories logiques.

Effectivement, je suis assez timide au début avec les gens que je ne connais pas, mais comme j’ai une bonne capacité d’adaptation, je finis par sortir de ma timidité. Par contre, le badinage qui devient combatif, ça c’est clairement non : si je me sens critiquée, je suis plus du genre à juste arrêter de participer à la conversation et à laisser l’autre personne croire ce qu’elle veut.

Quand les Logiciens sont particulièrement excités, la conversation peut friser l’incohérence s’ils essaient d’expliquer la guirlande de conclusions logiques qui mènent à la formation de leur dernière idée en date. Souvent, les Logiciens préfèrent simplement quitter un sujet avant que l’on soit parvenu à comprendre ce qu’ils essayaient de dire, plutôt qu’essayer de dire les choses avec des mots simples.

Ça rejoint la caractéristique au dessus : plutôt quitter la conversation qu’essayer de faire comprendre les choses.

Les Logiciens sont fort peu susceptibles de comprendre les plaintes émotionnelles et leurs amis ne trouveront pas de socle de soutien émotionnel chez eux. Les gens qui ont le type de personnalité « Logicien » préfèrent de loin faire une série de propositions logiques sur la façon de résoudre le problème sous-jacent, perspective qui n’est pas toujours la bienvenue chez leurs compagnons plus sentimentaux.

Effrayant de véracité. J’ai fini par accepter que j’avais perdu toute empathie au fil des ans et quand une discussion tourne au sentimental, je préviens tout de suite la personne. Je suis d’une très bonne écoute, mais alors il ne faut absolument pas s’attendre à un soutien émotionnel de ma part.

La seule chose qui repousse vraiment les Logiciens est leur peur de l’échec, anxieuse et pénétrante. Les Logiciens ont tellement tendance à réévaluer leurs propres pensées et théories, à s’inquiéter d’avoir oublié une partie essentielle du puzzle, qu’ils peuvent stagner, se perdre dans un monde intangible où leurs pensées ne sont jamais vraiment appliquées. Surmonter ce doute de soi représente le défi le plus grand auquel les Logiciens sont susceptibles d’être confrontés, mais les dons intellectuels (les grands comme les petits) dont bénéficie le monde quand ils surmontent ce doute font que le jeu en vaut la chandelle.

Je pensais que ma tendance à me remettre en question était due à mon syndrome de l’imposteur, mais peut-être que mon syndrome de l’imposteur est finalement simplement dû à mon type de personnalité. Je ne dirais pas par contre que j’ai peur de l’échec. Disons plutôt que j’ai un côté perfectionniste et une volonté féroce de faire les choses bien, dès le départ. Ce qui fait que si je sens que je n’arriverais pas à mes fins rapidement, je finis par stagner oui, voire abandonner (ou pire : ne pas commencer du tout).

Pour résumer :

Mes points fort :

  • Analyste
  • Originale
  • Ouverte d’esprit
  • Curieuse
  • Objective
Mes points faibles :

  • Déconnectée
  • Insensible
  • Insatisfaite
  • Impatiente
  • Perfectionniste

Je n’ai repris ici que l’introduction de la personnalité car ça aurait été bien trop long d’étudier toutes les particularités et situations décrites. Vous pouvez aller directement sur le site pour découvrir plus en détails le reste des caractéristiques.

Je ne sais pas si ce « test » peut vraiment servir de base pour prendre des décisions professionnelles ou autres, mais c’est intéressant de mettre un mot sur sa personnalité et d’avoir une façon logique d’expliquer son comportement (oui, clairement une personnalité INTP). Et désormais je sais quoi répondre quand on me demande quels sont mes points forts et faibles.

3 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :