[Interlude musical] ONEUS

Leur 8e mini album sortant aujourd’hui, c’est l’occasion d’enfin vous présenter l’un de mes groupes de k-pop préférés : ONEUS.

De gauche à droite : Leedo (이도)/ Ravn (레이븐) / Seoho (서호 ) / Hwanwoong (환웅) / Xion (시온) / Keonhee (건희)

Au fil du temps, doucement mais surement ONEUS est devenu le #1 de mes groupes de k-pop préférés. J’aime leurs voix, leur énergie, la diversité de leurs idées. J’aime leurs personnalités à la fois chaotiques, calmes, positives. J’aime leur passion, leur sincérité et leur simplicité. 

Je ne vais pas vous faire toute la genèse du groupe, sachez juste que ONEUS est un groupe formé par le label Rainbow Bridge World et qu’il a débuté en janvier 2019.

ONEUS est constitué de 6 membres : Ravn (Kim Young-Jo), Seoho (Lee Gunmin), Leedo (Kim Gun-hak), Keonhee (Lee Keon-hee), Hwanwoong (Yeo Hwan-woong) et Xion (Son Dong-ju). On pourrait supposer que Ravn étant le plus âgé il est le leader, mais il s’avère que, contrairement à d’autres groupes, ONEUS n’a pas de leader attitré, chaque membre à la même importance et peut parler au nom du groupe.

Leur fanclub est appelé To Moon (la lune/la nuit est un concept très présent dans leurs chansons).

Ils ont à ce jour sorti :
– 8 mini albums : Light Us (01/2019) | Raise Us (05/19) | Fly With Us (09/19) | Lived (08/20) | Binary Code (05/21) | Blood Moon (09/21) | Trickster (05/22) | Et Malus donc, disponible aujourd’hui.
– un album long : Devil (01/21)
– un mini album japonais : 808 (12/2019)
– divers singles et versions japonaises de leurs titres phares

Plutôt prolifiques pour un groupe qui a débuté il y a à peine plus de trois ans n’est-ce pas ?

La force de ONEUS tient sans conteste dans le talent et surtout la versatilité de ses membres.

Officiellement, les positions de chacun sont ainsi définies par RBW :

  • Ravn : rappeur principal, chanteur, (compositeur), (producteur)
  • Seoho : chanteur principal, (compositeur)
  • Leedo : rappeur principal, chanteur, (compositeur)
  • Keonhee : chanteur principal
  • Hwanwoong : danseur principal, chanteur, (chorégraphe)
  • Xion : chanteur

Officieusement, c’est un groupe de « all rounders » car ils sont TOUS rappeurs, chanteurs et danseurs principaux. Vraiment. Seoho a même auditionné pour une position de rappeur au départ.

Parmi les nombreuses choses que j’aime chez ONEUS, il y a notamment la diversité et l’originalité des concepts pour leurs albums et leurs clips.

Lors de leur participation à Road to Kingdom, ils devaient faire une reprise de la chanson BE MINE de Infinite et ils ont imaginé une mise en scène autour de Roméo & Juliet ! Comment dire… on leur donne une chanson et la première idée qu’ils ont c’est s’inspirer de Shakespeare… comment pourrais-je ne pas les aimer ? (sachant que pour leur intro ils s’étaient déjà inspiré du Fantôme de l’Opéra).

Pour Come Back Home (de l’album Lived), ils ont imaginé un concept digne d’un film de dark fantasy.

Explication rapide (car la version anglaise présente quelques contre-sens) : Le monde des humains est gouvernés par 6 rois aimés de tous. Un jour, Helios, le dieu du soleil, jaloux de l’adoration que les humains portent aux 6 rois, menace de faire disparaitre le soleil et ainsi plonger le monde dans une nuit éternelle. Effrayés, les humains décident de sacrifier les 6 rois au dieu Helios. Ce dernier exile les rois et leurs serviteurs et les maudit par la même occasion : pour vivre, ils doivent boire le sang des humains qu’ils chérissaient tant. Les rois décident de ne boire que le sang des criminels et de continuer à protéger les humains. Leurs serviteurs par contre, dégoutés par la trahison des humains, préfèrent se venger et massacrer les humains dès la nuit tombée. Les serviteurs maudits attendent l’accomplissement d’une prophétie qui annonce qu’un enfant naitra un jour d’éclipse et que le sacrifice de cet enfant plongera le monde dans une nuit éternelle. Cet enfant finit par naitre et commence alors une guerre entre les rois et leurs anciens serviteurs pour la vie de cet enfant. Après dix ans de bataille, les 6 rois, enfin vainqueurs, s’apprêtent à porter le coup fatal au dernier leader des serviteurs quand Helios annonce que lors de la prochaine lune rouge, il reviendra chercher l’enfant. Et alors, le ciel devient rouge.
> « cue » le clip de Come Back Home

L’histoire se poursuit dans TO BE OR NOT TO BE : (oui oui, encore une référence à Shakespeare et surtout à ma pièce préférée !)(« comment pourrais-je ne pas les aimer » ? bis)

Ils ont remis ça pour la sortie de Trickster, avec là encore des teasers meilleurs que certaines séries Netflix et qui montrent une fois de plus le côté « acteur » des membres (je ne serais vraiment pas surprise de voir un jour l’un d’eux jouer dans un drama).

(cette choré, mais cette choré quoiiii)

Pour LIT (2019) et LUNA (2021), ils nous ont offert un mélange de modernité et tradition qui est un vrai régal pour les yeux et les oreilles.

Et parce qu’ils ont bien trop d’idées pour leur propre bien, LIT existe aussi en Version Taekwondo et LUNA en version « ONEUS : Theatre » et Suit Dance (ces éventails sont tellement magnifiques).

L’intro de Blood Moon, l’album de LUNA, est d’ailleurs une excellente entrée en matière :

Pour Shut Up 받고 Crazy Hot! ils sont partis sur un concept à la Mad Max des plus impressionnants.

Quand on regarde ces vidéos, on se dit qu’ils ont clairement mérité leur titre de « stage geniuses » et « concept kings » !

Petite (longue) sélection d’autres morceaux et clips adorés :

Valkyrie (2019) – leur toute première chanson, la chanson titre de leur premier album, celle avec laquelle ils ont officiellement débuté.

Hero (2019) – une autre chanson de leur premier mini album et qui aurait tout aussi bien pu être une chanson « titre » de l’album. Il n’y a pas de clip pour celle-là, donc je vous mets une version concert.

Twilight (2019) – la version fruits et légumes (cherchez pas à comprendre) est excellente aussi.

Black Mirror (2021) – je ne sais pas ce que je préfère : Xion qui a le couplet d’ouverture ? Les costumes ? Le tribute à Michael Jackson ? La chorégraphie ? (Je vous invite aussi à découvrir la version radio live !)

No diggity (2021) – pas mon concept préféré, mais alors quelle énergie, quelle puissance, quelle chorégraphie… surtout le dance break final à partir de 3:02… pfffiou, j’ai pas les mots.

Firebomb (2022) – pas de clip ici non plus, mais une version live, ce qui est encore mieux (s’il vous plait ne parlons pas du couplet de Leedo à 2:14 qui me rend toute chose à chaque fois)(en fait ne parlons tout simplement pas de la voix de Leedo, que ce soit quand il rappe ou quand il chante)

Red Thread (2019) – une autre chanson issue de leur tout premier album et qui aurait pu là aussi faire office de chanson « titre ». Cette présence. Cette prestance. Cette mise en scène.

BingBing (2019) – pas de clip non plus, mais une version acoustique encore plus belle. Ces voix. Ces harmonies. 💛

BBUSEYO (2020)- une chanson qui met de tellement bonne humeur, un clip aussi coloré et chaotique qu’eux, et puis cette choré !!

Je vais m’arrêter ici autrement je vais finir par vous lister toutes leurs chansons. C’est vraiment l’un des très rares groupes dont j’aime l’intégralité des titres de chaque album. Et le seul groupe de k-pop que je serais prête à voir en concert.

Pour résumer : « stan ONEUS » comme disent les jeunes. 🫰🏼

INSTAGRAM | YOUTUBE | TWITTER | FACEBOOK

2 comments

  1. Alors je ne suis pas forcément convaincue musicalement (mais ce n’est pas eux, c’est moi et la kpop), mais cette créativité visuelle est en effet impressionnante ! Et cette créativité part dans tellement de directions différentes, ils ne s’interdisent rien, c’est très chouette.

    1. Ils ne s’interdisent rien, c’est exactement ça ! Ils ne s’enferment pas dans un style et arrivent à passer d’un concept à un autre avec une facilité déconcertante. Ils ont une théâtralité (l’un de leurs concepts s’appelle d’ailleurs « ONEUS : Theatre ») et une cinématographie que je n’ai jusqu’à présent pas retrouvé chez un quelconque autre groupe de k-pop et qui parle beaucoup à la fan de musicals et théâtre que je suis !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :