L’art de mourir – Ambrose Parry

l'art de mourir - ambrose parry

J’avais déjà beaucoup aimé le premier tome, Le coeur et la chair, mais L’art de mourir est encore meilleur ! Je l’ai trouvé plus profond, plus personnel, avec une intrigue encore plus captivante.

Si je m’étais très rapidement attachée au personnage de Sarah, il n’en avait pas été de même concernant Will. Cette suite a radicalement changé mon avis sur lui ! Il est toujours aussi impulsif et fier, mais il est aussi plus sage et plus enclin à accepter et assumer ses fautes.

L’aspect scientifique et historique reste le point fort de la série (et ne fait que renforcer ma conviction que jamais je ne porterai un enfant et que les médecins étaient de vrais bouchers à l’époque). Les réflexions sur la médecine et la place des femmes dans la société (victorienne et pas que) sont toujours aussi passionnantes.

J’avais lu peu de temps avant Les aventures d’une Lady Rebelle et cela m’a fait beaucoup sourire de retrouver dans L’art de mourir des réflexions similaires à celles abordées par Mackenzi Lee. Rien de nouveau là-dedans donc, tout le monde sait à quel point les femmes étaient vues comme de faibles créatures, mais c’est important de rappeler les avancées qui ont été faites depuis – même si parfois on a l’impression que certains ont gardé un esprit victorien.

Si vous avez aimé la série des Anna Kronberg d’Annelie Wenderberg, alors je vous conseille vivement cette série policière et historico-scientifique !

L’art de mourir – Ambrose Parry

Thriller Seuil – 2020
Résumé : Après un an de voyage à travers l’Europe, Will Raven rejoint la maison du Dr Simpson comme assistant. Entretemps, Sarah Fisher, l’ancienne femme de chambre dont Will est toujours amoureux, a épousé le Dr Banks, un homme charmant aux idées progressistes. Également nouveau venu, Quinton, secrétaire du Dr Simpson, un homme austère et très rigide, est chargé de trouver le coupable des vols qui interviennent dans la maison.

Alors que Sarah et Will reprennent leur collaboration, ils se lancent à la recherche de Mary Dempster, une infirmière à l’excellente réputation, mais dont les patients meurent les uns après les autres…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :