Will & will – John Green et David Levithan

Titre : Will & will
Titre VO : Will Grayson will grayson
Auteurs : John Green et David Levithan
Edition : Scripto (Gallimard Jeunesse)

IMG_20120415_230845_Josh_Kryptonite_Nolariod.jpg

Résumé : Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors quand son meilleur ami, l’exubérant, très corpulent et très, très homo Tiny Cooper, fait tout pour le fourrer dans les bras de Jane, il se dit que cette fille est jolie, marrante et sympa mais… pas du tout son type. De l’autre côté de Chicago, un certain Will Grayson (rien à avoir avec le premier) se sent plus mort que vivant : il vient d’apprendre que celui qui le faisait fantasmer sur sa messagerie internet n’a jamais existé.

Ce livre, ça fait plus de 6 mois que je l’ai emprunté. Et ça fait deux fois plus longtemps que je voulais le lire. Mais je ne sais pas, je n’étais pas motivée, je trouvais que ce n’était pas le bon moment. Et puis j’ai finalement décidé de m’y mettre un matin. Comme ça, sans raison particulière, juste parce qu’il était le plus petit de ma pile, le plus léger et que pour emporter c’était mieux.

Et… je l’ai dévoré. Un véritable coup de cœur. J’ai rigolé aux éclats (souvent), j’ai pleuré (parfois) et je suis tombée amoureuse. Trois fois. D’un géant gay, Tiny Cooper, qui mange pour quatre. De son meilleur ami hétéro Will Grayson qui a deux règles dans la vie (1. Ne jamais trop s’investir. 2. Toujours la fermer) et un exemplaire de Persuasion dans sa bibliothèque. Et de will grayson, dépressif, gay lui aussi, qui regarde Orgueil et Préjugés (avec Colin Firth) avec sa mère et a appelé ses poissons rouges, Samson et Dalila.

Malgré son titre, Will et will c’est l’histoire de trois mecs : Tiny Cooper, la star de l’équipe de foot, gay totalement assumé, Will Grayson, son meilleur ami depuis la primaire, avare de mots et de sentiments et l’autre will grayson, le dépressif qui habite seul avec sa mère de l’autre côté de Chicago et amoureux d’Isaac.

Enfin, je dis ça, mais le roman a beau s’appeler Will & will, il aurait tout aussi bien pu être intitulé Tiny Cooper tout simplement car on se rend vite compte que le personnage principal, c’est Tiny. Il est celui autour duquel gravitent tous ces personnages, celui qui n’a peur de rien, n’a pas honte de ce qu’il est, celui qui parvient toujours à ses fins. L’exemple même du type exaspérant et ereintant (il ne s’arrête jamais) mais qu’on ne peut s’empêcher d’admirer. Tiny c’est un optimiste, il voit toujours le verre à moitié plein et aimerait que les autres en fasse de même.

Will & will c’est un roman sensible et émouvant sur l’homosexualité, les relations entre les adolescents, la recherche de soi, et surtout l’amitié. John Green et David Levithan savent de quoi ils parlent et ils en parlent très bien, sans tomber dans les stéréotypes ni la caricature. Les dialogues et les réflexions des personnages sonnent juste du début à la fin, les personnages sont si profonds, tellement “normaux” et crédibles, les relations entre eux tellement touchantes, qu’on regrette qu’ils n’existent pas réellement.

Pendant toute ma lecture, je me représentais ces personnages sur le bord d’un élastique prêt à éclater, tellement le ton est grave. Mais finalement, l’élastique n’éclate pas. On se sent alors tout léger en refermant le livre, le sourire aux lèvres. (un peu comme dans Eureka Street)

A lire, vraiment.

You may also like

21 commentaires

  1. Je l’ai fini ce matin! Y’a plein de trucs vrai dans ce que tu dis et je suis totalement d’accord sur le fait que le livre aurait pu être intitulé “Tiny Cooper”. Il m’a bien plu en tout cas!

  2. Alors ça c’est beau : je poste au moment où tu le finis (quand on sait que ce billet est resté au stade de brouillon pendant 1 mois, ça rend le tout encore plus beau!)
    Et merci ! Je suis ravie de ne pas être la seule à penser ainsi pour Tiny ! Et contente qu’il t’ai plu =D

  3. Oui, oui et oui ! o/
    Et double o/ si c’est le 1er John Green que tu lis, parce que ça veut dire que tu vas avoir le plaisir de lire les autres titres, tous aussi délicieux en personnages !

  4. Une copine me l’a prêté. Je ne l’ai toujours pas lu. Mais ton avis me donnerait bien envie de le lire bientôt. 😉 Et de John Green, je conseille “Qui es-tu Alaska ?” que j’ai beaucoup aimé.

  5. Oui double |o/ ! C’est en effet le premier John Green que je lis : je connais ses autres romans, mais jusqu’à présent, ils ne m’attiraient pas suffisamment. Si tu me dis que les personnages sont tout aussi intéressants, alors je vais vite me pencher sur la question !

  6. J’ai entendu beaucoup de bien de “Qui es-tu Alaska?” oui ! Sans doute le prochain John Green que je lirai 🙂
    Et Will & will se lit relativement vite ! Les chapitres sont racontés en alternance par Will 1 et will 2 ce qui fait qu’on ne voit pas les pages défiler 🙂

  7. Bizarrement, tes arguments ont su me convaincre :p Je note très précieusement ce titre tout en haut de la pile de livres à me procurer.

  8. Bizarrement, cela ne m’étonne guère ! J’en ai un autre qui traite du même sujet, mais d’un autre point de vue (le fils qui apprend que son père est gay – violent le début !)

  9. Bonjour,
    Je lis ton blog depuis assez longtemps, sans jamais poster de commentaires. Mais maintenant que j’ai un blog j’ose ^^ Donc voilà je voulais te dire que j’aime beaucoup ton blog et tes critiques. D’ailleurs tu m’as donné envie de lire ce livre 🙂

Laisser un commentaire