[Story Time] « Let the magic guide you »

Edimbourg

L’été dernier (en 2019, quand voyager était encore permis), je suis allée voir la comédie musical Cruel Intentions qui se jouait lors du Ed Fringe. Bien évidemment, en étant à Edimbourg, je me devais de visiter le cimetière gothique de Greyfiars Kirkyard.

Alors qu’on se baladait tranquillement au milieu des tombes et mausolées avec ma sœur, on a croisé un groupe d’amis. Ils semblaient avoir un but précis car l’un des garçons du groupe a fini par sortir son portable en disant qu’ils étaient perdus.

Et là, je m’oublierai jamais de ce que l’une des filles lui a répondu.

Elle lui a calmement répondu de ne pas s’en faire avant de conclure avec cette magnifique phrase : « Let the magic guide you ». 

citation inspirante

Je ne sais pas si c’était le fait d’être à Edimbourg, dans ce cimetière réputé pour être le plus hanté du monde, qui lui a inspiré cette phrase, ou si c’est juste l’un de ses mantras. Ce que je sais pas contre c’est que cette petite phrase m’a marquée.

Mon séjour n’avait pas commencé de la meilleure façon qui soit et j’avais comme une sorte de gros nuage noir au dessus de la tête. Mais en entendant cette petite phrase, mon humeur a totalement changé. 

Je ne saurais clairement expliquer pourquoi, mais d’un coup, je me suis sentie plus légère, plus positive. 

Je suis consciente que ce n’est pas exceptionnel comme phrase, mais c’était tellement inattendu et c’est tombé pile au moment où j’en avais le plus besoin.

Les bons mots, au bon moment, ont une force magique.

Greyfiars Kirkyard edimbourg

Merci chère inconnue du cimetière, tu ne sais pas à quel point j’avais besoin d’entendre une telle chose ce jour-là. Ta réponse m’a aidée ce jour-là et continue de m’aider au quotidien. Elle m’inspire autant que « When nothing goes right, go left« .

You may also like

4 commentaires

  1. Je m’en remets beaucoup à mon instinct ou au destin. Tu sais des fois tu sais pas quoi, quoi choisir. Tu sors sans destination, juste histoire de voir où tes pieds vont te mener. Tu attend un signe du destin.. en tout cas chez moi ca marche toujours, et j’adore faire une visite de ville « au feeling » !

    1. Je m’en remets aussi beaucoup au destin, surtout pour des choses dont je ne suis pas sûre. Je me dis « si c’est encore disponible à telle date, c’est que ça m’était destiné, sinon tant pis ». Ça permet de relativiser et d’éviter les regrets. 🙂
      Pour ce qui est des visites, j’aime partir avec un but précis, mais ensuite entre mon point de départ et mon point d’arrivée, j’aime me perdre et découvrir de nouveaux endroits.

    1. Oui j’en avais parlé il y a quelques mois sur Instagram ! (j’ai 30 jours à combler, j’ai profité de l’occasion pour rajouter certains détails à des choses dont j’avais parlé ailleurs ^^)

Laisser un commentaire