Luther – Saison 1 et 2 [ BBC ]

Je ne sais plus pourquoi j’ai commencé à regarder cette série. Je crois que c’est parce que j’aimais les images que je voyais sur Tumblr, tout simplement. Je ne connaissais rien de la série, juste le nom du (anti) héros et le fait qu’il ne respectait pas toujours les règles en faisant son job.

tumblr_lu8059z5YM1ql7za3o1_r1_500_zps34e04f35.png

Pour être franche, le premier épisode m’a ennuyée. Je l’ai trouvé long et lent. J’ai attendu un mois au moins avant de m’y remettre. J’ai regardé l’épisode 2 et puis le 3. Et puis c’est bon, j’étais dedans. A la fin de la saison 1, Luther était déjà entrée au panthéon de mes séries préférées !

Luther, pour John Luther, inspecteur de police aux méthodes peu conventionnelles mais qui parvient toujours à ses fins pour arrêter les tueurs en séries. Car oui, John s’est un peu perfectionné dans la capture de tueurs en séries. Ce qui fait la merveille de cette série c’est qu’à la différence d’autres séries du genre, comme par exemple Esprits Criminels, où on cherche en même temps que l’équipe qui est le coupable, dans Luther, on le sait souvent depuis le début et on le voit même commettre ses crimes.

tumblr_lu8ak7Dy0B1ql7za3o1_r1_500_zpse6aa7310.png

La série se veut réaliste et c’est réussi. L‘atmosphère est lourde sans être sombre, les crimes sont crédibles, sans être sanglants (un épisode fait office d’exception qui confirme la règle) à tel point qu’ils pourraient s’apparenter à de simples faits divers – si on fait abstraction du fait que ce sont des crimes en série.

Tout l’intérêt réside alors dans le fait de voir John rentrer dans la tête de ces tueurs, à la façon d’un profiler, pour savoir, non pas qui ils sont, mais où ils vont attaquer ensuite, et surtout pourquoi. Et souvent, c’est le pourquoi le plus violent (oh le double épisode final de la saison 2! Vous n’en ressortirez pas indemne). John Luther, c’est un peu le Sherlock Holmes des tueurs en séries. A la différence qu’il est encore plus intelligent que Sherlock (si si, c’est possible, le double épisode final de la saison 2 vous le prouvera !)

tumblr_lpslrgInVN1ql7za3o1_500_zps25ce8530.png

La série ne serait rien sans ses personnages. Certaines séries misent tout sur l’intrigue ou la réalisation au détriment des personnages. Ce n’est pas le cas dans Luther (ni dans la majorité des séries britanniques que je regarde d’ailleurs). Tout le long de la série, l’accent est mis sur les personnages, sur leur personnalité, leur rapport aux évènements, et puis surtout sur les relations entre eux.

tumblr_lojnu6xvOP1ql7za3o1_500_zpscd519257.png

Il y a tout d’abord l’amitié entre John et Justin Ripley, sergent qui a fait pression pour devenir son équipier, en envoyant trois lettres par semaine pendant 9 mois. Et puis la relation de jet’aimemoinonplus avec Zoe, sa (future ex) femme qui aura profité de leur séparation et de sa mise à pied pour se trouver un autre compagnon. Il y a la relation tendue entre John et Mark North, le nouveau copain de sa femme, qui finira par passer de la haine à un mutuel respect profond, pour ne pas dire à l’amitié. Et puis il y a Jenny, la jeune fille rebelle qui réussira malgré tout à rendre John un peu plus humain. Et bien sûr, il y a la fascination mutuelle entre John et Alice Morgan, victime et meutrière de ses parents, celle qui aura réussi le crime parfait et que John n’aura pas réussi à confondre (l’aurait-il fait s’il avait pu ?)

tumblr_lpd5h1ed7Q1ql7za3o1_500_zps3c59506e.png

L’autre atout majeur de la série est sans conteste son casting. Avec en tête, son acteur principal, Idris Elba. Et le seul mot qui me vient pour le décrire c’est captivant. Il attire, il fascine, il a ce petit_truc_qui_fait_que. Il partage l’affiche avec Warren Brown, le touchant et fidèle Justin (et que certaines ont pu voir en copain délaissé dans Single Father) et Ruth Wilson (la formidable Jane Eyre) en Alice Morgan, génie, psychopathe, capable de tuer quand elle s’attache. Auxquels on peut ajouter, entre tant d’autres, Saskia Reeves (Island at War), Indira Varma (Suzie dans Torchwood), David Dawson (l’adorable Byron de Secret Diary) ou encore Paul McGann (le 8ème Docteur !); et Aimee-Ffion Edwards  dont j’ai une réelle affection pour le personnage que je découvrais véritablement pour la première fois ici.

tumblr_lmi4864e6B1ql7za3o1_500_zps6888807c.png

En bref, voilà une série captivante dont les personnages et les intrigues ne laisseront personne indifférent. A voir !

Et bonne nouvelle : diffusée tout d’abord sur Canal +, c’est maintenant Jimmy qui reprend la série. La première saison sera diffusée à partir du mercredi 24 octobre, à 20h45 (ce soir donc !), à raison de 2 épisodes par soirée. Je ne sais pas ce que vaut le doublage, mais n’hésitez pas à jeter un oeil !

You may also like

6 commentaires

  1. j’adore Idris Elba pour l’avoir vu dans la série The wire, il y ait excellent! j’essairais de la voir à l’occasion (peut être une diffusion sur arte dans quelques temps, ce serait chouette!)

  2. Comme toi, j’ai commencé Luther en voyant toutes les fabuleuses captures d’écran sur Tumblr, et je me suis dit que cette série avait superbement filmée. Elle l’était en effet, mais elle était/elle est tellement plus. J’ai en revanche accroché tout de suite sur l’aspect “John et ses démons”.
    Comme tu dis, je ne vois pas comment cette série peut laisser quiconque indifférent :

  3. Oh oui une diffusion sur Arte ce serait une bonne idée ! (Voire sur France 4!)
    Je n’ai toujours pas regardé The Wire alors que j’en entends tellement de bien !

  4. Je crois que le problème du premier épisode, c’est que je l’ai vu dans de mauvaises conditions : en plein après-midi, j’étais mal installée et pas très motivée pour regarder quelques chose à ce moment-là…
    Le tournage de la saison 3 commence en novembre ! Il y aura 4 épisodes et peut-être le retour d’Alice… Et la vidéo de présentation est à l’image de la série : superbe. http://www.bbc.co.uk/programmes/p0109njf

Laisser un commentaire