[Littérature] « Impossibles adieux » – Han Kang

Sans doute le livre le plus déconcertant que j’ai lu depuis le début de l’année. L’histoire de trois femmes en équilibre entre la vie et la mort, le passé et présent, constamment à la merci du temps et des éléments ; trois femmes résolues à briser le silence, à donner une voix aux esprits, à les rappeler à la mémoire de tous afin qu’ils puissent reposer en paix.

Le roman se divise en trois parties : la première, lumineuse de désespoir, dévoile la volonté – l’acharnement même – de la narratrice, Gyeongha, à braver les éléments pour sauver l’oiseau de son amie à tout prix… et, chemin faisant, se sauver elle-même ; la seconde est une descente aux enfers, une plongée dans la barbarie de l’histoire et les souffrances du passé qui subsistent dans le présent ; la troisième est une lueur d’espoir vacillante, le songe éveillé de deux âmes perdues qui essayent de (se) trouver un sens.

han kang impossibles adieux extrait

Impossibles adieux c’est un livre de deuil, un voyage d’hiver, un mémoire sur le massacre de Jeju, un des nombreux pans tragiques de l’histoire de la Corée. C’est une ode à la famille et à l’amitié ; le récit d’une errance, d’une quête, d’une lutte pour sortir des ténèbres dans lesquelles la douleur et la souffrance enferment ; un hommage aux 30 000 civils assassinés sur l’île à la fin des années 40.

han kang impossibles adieux extrait

Han Kang nous livre ici un roman à la fois sombre et lumineux, troublant, douloureux, épuisant, déprimant et d’une force poétique captivante ; le genre de texte qui enferme et que l’on referme dans le silence, le temps de reprendre conscience de soi, d’intégrer ce qu’on vient de lire, de mettre des mots sur ce qu’on ressent.

Impossibles adieux – Han Kang | Grasset – 2023

Un matin de décembre, Gyeongha reçoit un message de son amie Inseon. Celle-ci lui annonce qu’elle est hospitalisée à Séoul et demande à Gyeongha de lui rendre un immense service en prenant le premier avion à destination de Jeju afin de sauver son oiseau. Malheureusement, une tempête de neige s’abat sur l’île à l’arrivée de Gyeongha. Elle se demande si elle arrivera à temps pour sauver l’oiseau d’Inseon. Elle ne se doute pas encore qu’un cauchemar bien pire l’attend chez son amie.

Laisser un commentaire