Cabaret – Le Musical [Théâtre Marigny]

Cab1.jpg

Pour bien commencer 2012, j’ai passé le 1er jour de l’année au Théâtre Marigny, pour assister au spectacle Cabaret. Pourquoi ? C’est tout simple : parce c’est Cabaret, c’est Christopher Isherwood et surtout c’est Emmanuel Moire en Emcee. Et moi, Emmanuel Moire, je l’aime. Beaucoup. Imaginez donc ma surprise en découvrant qu’il allait jouer les maîtres de cérémonie !

Et quel maître de cérémonie…

Cabaret, je ne connais que d’après le film du même nom et le recueil Adieu à Berlin de Christopher Isherwood, que j’ai lu et adoré ! Aussi je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec cette version “live”…

Verdict : c’était encore plus magnifique que ce que j’aurais pu imaginer !

Continue Reading

Dracula – Palais des Sports

Le titre officiel c’est : Dracula – L’amour plus fort que la mort. Sauf que je trouve le sous-titre crétin, donc je joue ma rebelle et je l’évince. Ah !

SAM_2260.jpg

Bref. Donc je suis allée voir la comédie musicale Dracula. Oui oui vous allez bien lu. Le nouveau spectacle de Kamel Ouali, inspiré du roman de Bram Stoker et dont le premier single était “1,2,3” et qui faisait un peu peur. J’ai d’ailleurs eu peur moi. A tel point que j’ai absolument pas suivi l’affaire et j’y suis allée à reculons. Mais vous savez quoi ? Il n’y a vraiment pas de quoi avoir peur car Dracula s‘est révélé être une excellente surprise !

Déjà, l’histoire du spectacle est bien plus proche du roman qu’on ne pourrait le penser. Oui, plein de choses ont été changées, mais le principal est là : Jonathan qui part en Transe…Ylvania, les “Soeurs”, Lucy et ses 3 prétendants, Mina qui part rejoindre Jonathan, Dracula qui s’en prend à Lucy et Mina… (on passera juste sur l’idée stupide de rendre Mina vraiment amoureuse de Dracula)(et sur l’idée encore plus stupide de faire une séquence 3D en plein acte 2 qui ne sert strictement à rien) Je vous conseille par contre d’acheter le programme ou d’emprunter celui de votre voisin pour lire le “Déroulé du spectacle” : comme Dracula ne parle pas, à certains moments on est un peu perdus dans l’histoire, le déroulé du spectacle raconte l’histoire de chaque tableau et permet ainsi de mieux situer les évènements (dans tous les cas, je ferai une photo des pages et la posterai avec les autres sur FB)

DSC03608.png

Et puis surtout, il y a peu de comédie et beaucoup de musique et de danse. Et ça c’est bien. Parce qu’il faut être franche, les “comédiens” chantent (et dansent) merveilleusement bien, mais jouent un peu moins bien (quoique je les ai trouvés meilleurs la dernière fois). La troupe n’est constituée que de 7 chanteurs (dont certains qu’on ne voit que 2 fois) et un comédien – ce qui est relativement peu comparé à d’autres productions du même genre. Les “héros principaux” du spectacle eux-mêmes ne sont ni chanteurs, ni comédiens, mais bien danseurs ! Dracula ne dis pas un seul mot de tout le spectacle ! Pas une fois on ne l’entend, il ne fait que s’exprimer par le corps et la danse. Et ça c’est beau

immortels.png

Voilà je pense le mot pour qualifier le spectacle : beau. Les chorégraphies sont toutes plus spectaculaires à chaque tableau, et surpassent considérablement tout ce que j’ai vu jusqu’à présent (et j’en ai vu des comédies musicales dernièrement!)(même Batman Live à côté c’était rien). Les danses de Dracula et Mina sont tout particulièrement sublimes – surtout celle sur la chanson “L’amour plus fort que la mort“. Mais mes tableaux préférés sont sans conteste ceux dans l’hôpital (“Immortels“) et dans le cimetière, avec la danse à la Thriller (“En Transe…Ylvanie“) et j’aime beaucoup le tango sur “Laissez-Vous Tenter” !

Car oui, quand je disais que c’était beaucoup de danse, c’était toutes les sortes de danse ! On a de la “danse moderne” bien sûr, mais aussi du ballet avec Dracula et Mina, du tango, du mambo, du street-dance, et même des claquettes !! Et on a droit à une remarquablement sensationnelle danse entre le “loup” (Abkari <3) et Tom, un orphelin unijambiste – j’étais scotchée. Les danseurs sont vraiment tous fabuleux, et quel plaisir de retrouver des “anciens” du Roi-Soleil ! (un jour je vous raconterai mon histoire avec ce spectacle)

abtom.png

Et pour ajouter au spectacle, on a droit à des séquences de magie et d’illusionisme, avec Dracula qui disparait, ou encore Lucie et Dracula qui s’envolent ! Et le début du spectacle est vraiment génial aussi : on a l’histoire de Vlad Tepes racontée sous forme de théâtre d’ombres. Les décors ne sont pas en reste avec ces statues géantes, ce Londres psychédélique, cette bibliothèque immense… J’adhère totalement !

air.png

J’ai eu droit à la troupe originale les deux fois : Golan Yosef (Dracula), Nathalie Fauquette (Mina), Julien Loko (Jonathan Harker), Anaïs Delva (Lucie), Gregoy Deck (Sorci), Lola Cès (Poison), Ginie Line (Satine), Aymeric Ribot (Van Helsing)… et comme je le disais plus haut, ils sont tous excellents dans leurs rôles (tant qu’ils ne jouent pas la comédie). Golan Yosef ne dit pas un mot, mais alors il a une de ces “présences”… quand il est sur scène, on ne voit que lui ! J’aime aussi beaucoup Julien Loko (que je vais aller voir chanter sur une péniche !) et ses chansons font d’ailleurs partie des meilleures ! (j’adore “Elles” et “Encore“).

D’ailleurs, en parlant de chansons, là encore, j’adhère. La BO de Dracula est vraiment très rock, ce qui n’est absolument pas pour me déplaire, surtout qu’elle correspond vraiment bien à l’esprit du spectacle. Et ne parlons pas des séquences instrumentales, qui sont sublimes et que c’est vraiment regrettable qu’elles ne figurent pas sur l’intégrale !

final.png

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ! Je ne saurais donc que trop vous conseiller de passer outre vos préjugés et d’allez le voir vite. Vous serez (je l’espère) aussi conquis que moi ! C’est beau, c’est dark, c’est plein de rouge tout partout et sublimement chorégraphié.

Dracula se joue au Palais des Sports jusqu’au 1er janvier (inclus) et il reste quelques places encore ! Après ça, la troupe part en tournée dans toute la France plus la Belgique. S’il passe près de chez vous, n’hésitez pas à y aller ! Perso, j’y retourne le 30 décembre !

PS : Les photos taguées sont à ma coupinette Violaine, celles de Abkari et “Tom” et de Dracula volant, sont à moi ! Je mettrais mes autres photos (à moi) sur le Facebook bientôt 🙂

Continue Reading

Batman Live [Bercy]

Et donc comme l’indique pas le titre, je suis allée voir Batman Live à Bercy. Et wouaaaaah c’était cool !!

SAM_2222.jpg

Pitch officiel (piqué sur le site donc) : Basé sur un scénario original écrit spécialement pour l’occasion, BATMAN LIVE est une production théâtrale truffée d’effets spéciaux, d’acrobaties et de cascades spectaculaires. Le public découvrira pour la première fois de manière réelle les univers familiers de Batman tels que Gotham City, la Batcave ou l’Asile d’Arkham. Retrouvez évidemment Batman et Robin dans des aventures complètement folles contre leurs ennemis jurés.
Le Joker ainsi que les autres super vilains comme Enigma, Catwoman, Le Pingouin, Double-Face et Harley Quinn, seront tous de la partie et prêts comme jamais à détruire Gotham City.


Personnellement, ce n’est pas ainsi que j’aurais raconté l’histoire, parce qu’on se rend vite compte que Batman n’est pas le plus important. Non, c’est Dick Grayson (futur Robin) le vrai héros de l’histoire. D’ailleurs, pour preuve, le “pourquoi et comment Bruce est devenu Batman” est expédié en 5min. Après ça, on passe tout de suite au cirque et à la présentation des Grayson Volants… et par extension, au pourquoi Dick est allé vivre chez Bruce.

bc.png

On a donc d’un côté une aventure fidèle au comics (Dick, ses parents assassinés), et de l’autre une aventure totalement inventée : quand tous les méchants de Gotham veulent homicider Batman ! Le Joker, après avoir raté une première fois sa mission en solo, décide finalement de s’allier aux autres et de prendre en otage tout Arkham Asylum pour faire venir Batman et ainsi l’exterminer. Mais c’était sans compter sur l’arrivée de Robin, et de Catwoman ! *tintintintiiiiiiin*

Mais tout cela n’est bien évidemment que prétexte aux acrobaties et autres numéros de voltige ! Car oui, Batman Live est avant tout un numéro de cirque. On a ainsi des trapézistes (quelle chance que ce soit le métier “réel” des Grayson ^^), des magiciens, des acrobates, et même des faux chevaux ! Dans l’ensemble c’est plutôt impressionnant. Surtout les numéros de voltige sur le trapèze ou les “rubans” ! Oh et puis les numéros de magie aussi : Harley Quinn dans une boite, cette même boite qui explose dans les airs et Harley Quinn qui n’est plus dedans… Quiquequoiouquandcomment?!

br.png

Batman Live c’est une histoire de Batman telle qu’on pourrait la lire dans un comics mais devant nos yeux, et avec des gens qui bougent et parlent. En fait, aller voir Batman Live c’est un peu comme aller voir un spectacle à Disneyland. On a Batman et Robin et Alfred et tous les méchants à quelques mètres et sans écran entre nous, on peut voir la Batmobile en VRAI DE VRAI ! Et même quelle lance des feux d’artifice !

Mention spéciale d’ailleurs à la “projection” : le décor de la scène était minimale mais derrière, il y avait un écran qui agrandissait la scène et sur lequel étaient projetés les décors supplémentaire tels que les immeubles de Gotham, le manoir Wayne, la Batcave et surtout, sur lequel on projetait des images des comics ! J’en étais toute émerveillée !

rj.png

La première partie paraitra un peu longuette quand on connait déjà l’histoire de Dick Grayson, mais la seconde partie réveille le tout et nous emmène dans une aventure originale et déjantée. Les numéros sont impressionnants, même si un peu déçevants : j’avoue que je m’attendais à plus spectaculaire pour les numéros de cirque.

Bref, un très bon moment de passé quand même ! A voir entre amis, mais surtout avec des enfants : on ne résiste pas à leurs commentaires, ni à leurs cris de joie lorsque Robin entre pour la première fois en scène, et leurs applaudissements quand se même Robin met une raclée au Joker. Trop meugnon !

 

Une fois encore, merci à Attitude-Net.

Continue Reading

Cartouche : Soirée entre filles (Théâtre Le Temple)

Xavier de chez Attitude-Net m’a proposé d’aller assister au nouveau spectacle de l’humoriste Cartouche : Soirée entre filles. N’ayant jamais assisté à des one man show et curieuse comme je suis, j’ai accepté. J’embarque donc ma coupinette Violaine, et nous voila en route pour une Soirée entre filles !

 

image002.jpg

Quoi : Soirée Entre Filles
Par qui : Cartouche
Où : Théâtre Le Temple
Quand : Du jeudi au samedi, à 20h15 et jusqu’au 7 janvier 2012

Le pitch (officiel): Quand on est un garçon, par définition, on est très rarement invité aux « soirées entre filles ». Voire même jamais invité. Et pour cause. Alors, forcément, on se pose pas mal de questions. A quoi ressemblent ces soirées ? De quoi y parle-t-on ? Qu’est-ce qu’on y mange ? Qu’est-ce qu’on y boit ? Qu’est-ce qu’on y danse ? Le mystère est le plus total. Et les fantasmes nombreux. A moins bien sûr de s’appeler Cartouche et de réussir, par miracle, à s’incruster dans la « soirée entre filles » organisée à domicile par Clarisse, sa compagne. Comment une telle prouesse est-elle possible ? Ca, c’est un secret….Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur les « soirées entre filles » sans jamais oser le demander.

 Cette soirée entre filles (avec quand même pas mal de garçons) était vraiment très drôle ! Cartouche – devenu sa copine Clarisse suite à un quiproquo bouddhiste – nous invite à la préparation d’une de ces soirées.

Au programme : présentation des copines, des sujets de discussion, et révélation de quelques secrets inavouables (ou pas : qui n’aime pas Georges Clooney ou Dirty Dancing ?)

Bon, j’avoue, au début j’ai eu peur. Parce que ça a mal commencé pour moi : les cris hystériques, les gros clichés sur les filles, l’humour en bas de la ceinture… pas trop ma tasse de thé. Mais au bout de 15-20min, c’est bon, j’avais mal au ventre de tellement rigoler !

Pourquoi ? Parce que sur certains points, c’est tout à fait ça : les dossiers sur la famille, les collègues de bureau ? On le fait. Les discussions philosophiques type: Georges Clooney est-il gay ? Ouaip (on ne parle pas forcément de Georges Clooney, mais on a aussi ce type de discussions, on rajoute juste des gros monstres) Les mojitos qu’on boit (et qu’on ne considère pas comme de l’alcool) ? Aussi ! Refaire les dialogues de Dirty Dancing ? Tout pareil ! (bon ok nous c’est plutôt Doctor Who, mais quand même…) Même René La Taupe on en parle dans nos soirées !

L’autre truc sympa du spectacle c’est que Cartouche parle beaucoup avec le public, posant des questions, et l’utilisant même pour rejouer la mythique scène du “On laisse pas Bébé dans son coin” ! Mention spéciale à “Sylvie” (en réalité le copain de “Bébé”) qui jouait tellement bien son rôle que même avec Cartouche avait du mal à garder son sérieux ! Conseil donc : si vous aimez monter sur les planches, installez-vous dans les premiers rangs ou en bordure de rangées. Autrement, choisissez les places du milieu !

Le spectacle dure environ 1h15 et c’est largement suffisant : on a pas le temps de s’ennuyer et on évite ainsi les redites ou la succession de gros clichés. Au final, on rit beaucoup et on “bitche” beaucoup aussi (je crois que le jeu du “Haaaan la saloooooope” va souvent revenir)… comme dans une soirée entre filles quoi !

Bref, un spectacle bien chouette à voir aussi bien entre filles qu’entre amis car tout le monde y trouve son compte : les filles qui rigolent beaucoup et les garçons qui découvrent enfin ce qu’il se passe lors de ces célèbres Soirées entre filles !

Et le point bonus: La chanson de fin était une chanson brésilienne. Moi beaucoup approuver ^^


Continue Reading

Le Songe d’Une Nuit d’été – Théâtre de la Porte Saint Martin

Il y a une dizaine de jours, je suis allée voir Le Songe d’une Nuit d’été avec les coupinettes au Théâtre de la Porte Saint Martin. Et dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment. Même si…

23112011142.jpg

Bon, parlons peu mais parlons bien : j’ai tout aimé dans la pièce SAUF deux choses ! Les décors déjà, que j’ai trouvé minimalistes vu les possibilités qu’offraient autant la pièce que le théâtre. Et surtout, le traitement des personnages. La chose qui m’a fait grincer des dents pendant toute la pièce… Mais nous y reviendrons un peu plus bas !

Continue Reading