My name is Bond. Jane Bond.

Peggy Carter
Peggy Carter for the win.

Vous êtes mère de famille et en avez marre du métro-boulot-enfants-dodo ?
Devenez espionne.

Hazel Blears, membre du comité d’intelligence et de sécurité a publié il y a quelques jours un rapport dans lequel elle appelle à recruter plus de femmes au sein des agences de renseignements britanniques – le  MI5, MI6 et GCHQ

Continue Reading

Où je vous parle de Netflix.

Et voilà, Netflix est officiellement arrivé en France il y a une dizaine de jours. J’ai testé. Et c’est aussi génial qu’on le dit.

f701f33b-5fdc-4ea9-9de0-c808c0b2695d_zps11e43d07.png

Pourtant, j’ai hésité pendant une semaine : j’étais assez sceptique quant à l’intérêt de la chose étant donné que le catalogue laissait vraiment à désirer à cause de toutes ces restrictions bien françaises : aucun film de moins de 3 ans et seulement quelques séries récentes que les chaines françaises ont bien voulu offrir (pas de House of Cards donc: Canal+ veut absolument garder l’exclusivité alors même que c’est une production Netflix). Et puis je me suis dit, “bah, profitons au moins du mois gratuit pour regarder Sin City”.

Continue Reading

[Interlude culinaire] Gâteau chocolat-caramel

160fcf5f-5a99-4917-9b8b-126fc0333719_zpsdaadaed9.jpg

Hier, en rangeant le placard à provision j’ai découvert des morceaux de chocolat abandonnés et du caramel liquide qui arrivait à expiration. Je me suis dit “Roh dis donc, ça en fait des tablettes de chocolat entamées”, puis “Flûte alors, ce serait dommage de gâcher un si bon caramel”. Et puis j’ai regardé l’heure : “Oh mais ça alors, c’est bientôt l’heure du goûter. Et si je faisais un gâteau au chocolat et caramel ?”

Dont acte.

Ingrédients :

  • Du chocolat (autant que vous voulez)
  • Du caramel liquide (autant que vous voulez)
  • Du lait (juste assez pour aider le chocolat à fondre)
  • 4 oeufs
  • 1 verre et demi de sucre (j’ai utilisé ceux du Nutella)
  • 2 verres de farine (ou 1 verre et 3/4 – j’avoue que j’ai fait ça un peu à l’oeil)
  • Un sachet de levure

Aux fourneaux !

1. Dans une petite casserole : versez un peu de lait, quand c’est chaud, ajoutez le chocolat. Dès que le chocolat a parfaitement fondu, ajoutez le caramel. Mélangez bien le tout et surtout : goûtez ! Et ajustez les proportions en fonction du résultat : si cela vous semble trop amer, ajoutez du sucre; si cela vous semble trop chocolaté, ajoutez du lait… Dès que la “crème” chocolat-caramel est à votre goût, mettez-la de côté pour que ça refroidisse.

2. Dans un récipient, mélangez les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange bien lisse et crémeux.

3. Ajoutez la farine, petit à petit. Si jamais cela fait des grumeaux, ajoutez un peu de choco-caramel pour que ça soit plus facile à mélangez.

4. Ajoutez la crème choco-caramel et mélangez bien.

5. Battez les blancs en neige et utilisez une spatule pour les ajoutez à la pâte (si vous y allez au fouet, ça va casser les blancs et le gâteau ne sera pas aussi moelleux).

6. Versez dans un moule beurré et fariné (ou anti-adhésif)(mais beurré et fariné c’est mieux) et mettez au four à 170°/180° jusqu’à ce que le gâteau soit cuit (environ 30min).

7. Sortez du four, démoulez, laissez refroidir, faites-vous une tasse de thé/cappuccino et… DÉGUSTEZ.

Continue Reading

*Dancers Among Us* par Jordan Matter

Je ne sais pas danser. Mais alors vraiment pas ! Pourtant, j’adore la danse – les danseurs me fascinent depuis toujours. Là où moi je m’évade du monde réel via les livres, eux, ils s’évadent à travers la danse. Ils deviennent quelqu’un d’autre, ils sont dans leur monde et ils sont capables de telles prouesses physiques et créatives – je les admire.

L’autre jour, en cherchant des illustrations pour une nouvelle bannière de blog, je suis tombée sur une série de photos de Jordan Matter. Moins de 10 minutes plus tard, j’avais trouvé l’inspiration et ajouté son livre à mon panier Amazon.

Pourquoi ? Parce que ces photos sont parfaites ! Le concept : photographier des danseurs professionnels (et pas que) exécutant des figures au milieu de la “populace. L’idée lui est venue en 2009, après avoir regardé son fils jouer avec son bus en plastique et avoir assisté à une réprésentation de la Paul Taylor Dance Company(tout est dans son “statement“)

Le nom : Dancers Among Us – tout est dit. La série aurait tout aussi bien pu s’intituler “Dancing Through Life”, parce que c’est tout à fait ça : des gens qui dansent leur vie.

C’est beau – tellement beau que j’ai envie de faire agrandir toutes les photos et de décorer mes murs avec !

Petite sélection (réalisée sans trucages) !

53552_438300822076_6976176_o.jpg

67684_446579982076_2571015_n.jpg

Aisha_Mitchell_2.jpg

Dancers-Among-Us-at-Joe-Coffee-Kile-Hotchkiss33.jpg

Dancers-Among-Us-in-Sarasota-Danielle-Brown62.jpg

Et celle que je trouve la plus belle – sans pouvoir expliquer pourquoi.

Dancers-Among-Us-in-Chicago-Kara-Lozanovski.jpg

Le Site | Le Facebook | Le Blog | Le Twitter

Behind Closed Doors | A Rural Detour | Chicago | From East to West | New Heights | From Dawn Til Dusk |
Et plein d’autres sur le site !

 

Continue Reading

The Underground New York Public Library.

J’ai découvert ce site (Tumblr pour être précise) il y a quelques jours, via le Pinterest du National Theatre Bookshop et il est tellement génial qu’il mérite un billet à lui tout seul. (And I’m on Pinterest now. Pinterest are cool)

Ici, nous avons L’Inconnu du métro. A New-York ils ont la “Underground Public Library“. Le principe : photographier les passagers qui lisent dans le métro et ainsi partager leur lectures. Tout simplement. Et pourtant, il fallait y penser. Ourit y a pensé. Et c’est beau.

NYL8.png

Je suis une adepte de la lecture dans les transports, je ne vais jamais nulle part sans un livre et il m’est déjà arrivé de noter des références aperçues ici et là. Mais j’aime aussi lire par dessus l’épaule de mon voisin dans le métro/bus/train, voire de même de me contorsionner pour lire la 4ème de couverture ou tout simplement apercevoir la couverture. Parfois, je n’ai pas envie de lire, alors j’observe les autres passagers et admire ceux plongés dans un livre.

Un internaute a d’ailleurs posté un commentaire qui résume bien cela :

“I’ve loved your blog from the very first photograph I saw on it. The way you capture a person so immersed, so entangled in the written word. That is a beautiful thing. Thank you, so much, for what you do.”

(J’ai aimé votre blog dès la première photo que j’ai vu. La façon que vous avez de capturer une personne tellement plongée dans sa lecture, tellement absorbée par les mots écrits. C’est vraiment beau. Merci, beaucoup, pour ce que vous faites.)

Et c’est tellement ça ! Les gens sont tellement absorbés par leur livre que plus rien n’existe autour d’eux, ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont pris en photo. Mais ce que j’aime encore plus dans ces photos, c’est les contrastes qu’on peut observer : entre les personnes qui lisent et celles qui s’occupent de leur téléphone, entre les romans que les gens lisent et entre la personne et le roman qu’elle lit.

Quelques photos que j’aime (cliquez dessus pour savoir les titres)

NYL2.png

NYL3.png

NYL4.png

NYL5.png

Et ces deux dernières. Parce c’est tout à fait moi : je lis en marchant, en montant et descendant les escaliers.

NYL6.png

NYL7.png

Le Tumblr. Le Flickr. Le Twitter. Le Facebook.

© Ourit

Continue Reading