5 jours, 4 pièces, 3 Andrew, 2 villes… Part 2.

Day 2 : Samedi Brighton / London

Samedi matin, réveil à 7h ! Préparation express, et direction la gare de Victoria pour prendre le train ! Après un premier train raté à 2min près, on prend le suivant, et arrivons à Brighton vers 10h30.

Première étape : BBC Shop ! Le temple de la ruine si on se laissait aller à nos envies. N’ayant pas envie de passer la journée avec plein de sacs, je me retiens et n’achète rien (en même temps, aucun des trucs qui m’intéressait n’était en promo – qu’est-ce que le point donc ?..)

Deuxième étape : Primark ! Et son rayon pyjama. Parce que chez Primark, c’est bien connu que le meilleur c’est les pyjamas !

Après ça, on passe le reste de la journée à flaner de droite à gauche. Petit passage chez Waterstones où Elisha tombe sur des romans oubliés de Christopher Isherwood au rayon « Gay fiction ». Alors soit, l’auteur est gay, mais classer ses romans en « gay fiction » pour cette raison, je trouve ça un peu limite.

Ensuite, direction le centre commercial pour déjeuner. Et qu’y découvre-t-on ? Une anomalie ! Oui, il y avait plein de dinosaures dans le centre commercial. On a attendu voir si Connor Temple et Becker arrivaient mais ils ont dû être tellement discrets qu’on les as pas vu… snif.

    SAM_1410.jpg  SAM_1412.jpg

Le ventre plein, on part vers les « arcades ». En fait d’arcades, se sont des petites rues pleines de petites boutiques de tout et de rien. Nous en cherchions trois en particulier : une boutique de gadgets qui l’année dernière exposait dans sa vitrine une très intéressante photo de Matt Smith. On voulait donc savoir si elle y était encore… et la réponse est oui ! Mais le tablier a changé.

L’autre était une librairie d’occasion possédant de nombreux romans Doctor Who avec les anciens docteurs (voire même les plus récents tels que Ten), et la dernière, une boutique spéciale bd/mangas/comics où j’avais trouvé la dernière fois deux comics Torchwood. Cette fois, pas de chance, on est rentrées bredouilles, il n’y avait ni comics Torchwood, ni comics Doctor Who. Par contre, on est tombées sur Matthew Lewis au détour d’un théâtre.

Quand nos pieds commencèrent à crier au secours on est parties se poser à la plage… bondée ! Ca nous a changé du mardi qu’on y a passé en septembre dernier ! Elisha va se baigner pendant que moi je fais bronzette.

SAM_1423.jpg

Vers 16h30, on repart direction Londres parce que le soir on avait rendez-vous au National Theatre pour aller voir Emperor and Galilean !

Et là encore, je peux vous dire que la pièce était tout simplement magistrale ! Et Andrew Scott, impérial (c’est le cas de le dire…). C’est simple, j’ai tout aimé dans cette pièce : les décors, les acteurs, la mise en scène, l’histoire… A tel point que je regrette vraiment de ne pas pouvoir retourner à Londres avant la dernière pour y retourner.

Comme la veille pour Luise Miller, nous sommes allées à la stage door. On attend, on discute, Elisha me raconte l’histoire d’une fan obsessive de Benedict…  Elisha regarde la stage door avec insistance, tandis que moi je tourne en rond pour me réchauffer un peu (après 3H30 dans une salle chauffée, l’air londonien est froid !). Et là, que vois-je ? Deux types se diriger vers la stage door… et l’un deux n’était autre que… Mark Gatiss ! Oui, le seul, l’unique ! Mycroft Holmes en personne qui va voir Moriarty ! J’avais toujours dit que le Mycroft était pas net, et le Moriarty pas si mauvais que ça…

A ce stade de la soirée, on commence un petit chouïa a déprimer… Si Mark Gatiss est là, c’est qu’il y a fête/discussion/partie de poker dans les coulisses. Donc Andrew Scott risque de pas sortir avant un moment, voire pas du tout.

110710_231516.jpg

Un peu dépitées et élaborant un plan d’attaque sur la meilleure façon de sauter sur Mark Gatiss s’il ressort, on ne relève la tête de notre programme que lorsqu’on voit un torse portant un tee-shirt blanc devant nous. Et là, se dirigeant vers les « fans » présents, un énorme sourire aux lèvres, heureux de la vie, nul autre que… Andrew Scott !

Et le plus beau, c’est qu’il vient vers nous. Oui, oui, NOUS ! Alors qu’il y avait d’autres gens autour (oui bon, juste deux autres filles chacune à une extrêmité de la stage door alors que nous on était pile au milieu). Gentille que je suis, cette fois aussi, je mets Elisha devant moi. Depuis septembre qu’elle voulait le voir sur scène, la moindre des choses était de la faire passer devant. Tout en cherchant la page pour signer, il nous demande si la pièce nous a plu. Elisha lui répond que oui, bien sûr, et que c’était « amazing ». Et après, totalement euphorique, lui dit qu’on est venues de Suisse et de France pour le voir. Réponse de l’intéressé : « Ooooh really !! *biiiiiiig smile* How long are you there ? » Comme je le disais, Elisha était un peu sous le choc, et ayant perdu son anglais, elle lui répond « Ooh that was great ». Andrew, pensant qu’elle n’a pas entendu (qu’il est meugnon) lui repose la question… Même réponse de Elisha. Je finis alors par m’avancer, et lui répond qu’on est juste là pour quelques jours.

Viens alors mon tour. Il me demande mon prénom, et je lui donne en précisant que c’est avec un F, un L, et un P. Un peu perdu, il me demande de lui épeler. Je m’exécute, et là, en voyant ce qu’il a écrit il me sort un beau « Oooooh Filipa ! That’s a very beautiful name » (couinement et sautillement à l’intérieur de moi)

Après un dernier « Thanks for coming«  de sa part, et un « Thanks for everything, we’ll try to come back » de notre part, Andrew va signer à d’autres. Comme on ne voulait pas non plus l’accaparer, mais qu’on voulait quand même une photo, on attend qu’il ait fini de signer aux autres demoiselles. Quand c’est fait, et qu’il se retourne vers nous pour dire au revoir, j’ose lui demander s’il a le temps pour une rapide photo.

Réponse : « Yes, of course ! Who’s first ? » Et il ouvre graaaaaaand les bras (qu’il est meugnon-bis). Comme c’est moi qui avait l’appareil, Elisha passe la première. Je prends la photo, et Andrew demande alors si elle est bien (qu’il est meugnon-ter). Réponse positive de votre serviteuse (je maitrise les photos fan/acteurs depuis le temps eheheheh)

A moi maintenant ! Je passe l’appareil à Elisha, tandis que Andrew vient à côté de moi et me prends dans ses bras (oui oui, il vous prend littéralement dans ses bras *_*) Photo, et re-question de Andrew pour savoir si elle est bien. Elisha vérifie et… non : elle est peu floue. Qu’à cela ne tienne, Andrew ne m’a pas lâché, il dit de recommencer (qu’il est meugnon-quater). Cette fois, elle est bonne ^^ (pour la voir,c’est sur FB)

SAM_1609.jpg

Elisha et moi le remercions encore une fois, et nous préparons à partir. Nous sommes en train de ranger nos programmes et admirer les photos quand j’entends quelqu’un prononcer mon nom, puis m’appeler. Je me retourne… C’est Andrew ! Qui me demande si je veux bien faire une photo de lui et une autre demoiselle présente ! Mais oui, bien sûr que j’accepte ! Je ferai ce que tu veux Andrew (je ne lui ai pas dit ça hein, mais je l’ai pensé bien fort)(parce que bon, il a retenu mon prénom !)

Clic, photo réussie ! Andrew me remercie, et se prépare à partir avec un dernier « thanks for coming » aux 4 fans présentes. Je me retourne et lui dit au revoir de la main, et disant merci encore. Il fait pareil, et plus encore car il m’envoie un bisou aussi (#hiiiiiiiiiiiii) (Oui bon, c’était à Elisha et moi, vu qu’on était les seules devant lui, mais Elisha était encore un peu sous le choc, et donc elle l’a raté.)

Et donc voila. Une soirée magique et une rencontre avec un homme merveilleux. On était tellement peu pressées de rentrer qu’on est allées s’installer sur des gros fauteuils le temps de se remettre de ce petit moment.

(Désolée d’avoir fait si long sur un moment qui a duré 10min environ mais voila… il y avait plein de choses à raconter)(la partie 3 sera bien plus courte !)

Laisser un commentaire