Rendez-vous avec le crime – Julia Chapman

Pour inaugurer ce nouveau mois anglais, je vous parle de mon séjour récent à Bruncliffe, petit village du Yorkshire. Et je dois dire que j’ai vraiment passé un excellent moment là-bas grâce à Julia Chapman ! Ses deux héros, Delilah Metcalfe et Samson O’Brien ont été de parfaits guides malgré les événements qui ont secoué le petit village. Toutes ces morts ! Quelle tragédie…

Je garde un excellent souvenir de ce séjour malgré tout. J’y suis restée le temps de 348 pages et je n’ai absolument pas vu le temps passer ! Les habitants du village sont charmants et très serviables, vraiment d’excellente compagnie.

Delilah est une hôtesse admirable : intelligente, indépendante, au caractère bien trempé et qui fait des prouesses en informatique ! Saviez-vous qu’avant d’ouvrir l’Agence de Rencontre des Vallons, elle avait déjà lancé une agence de création de sites web ? Elle gérait deux entreprises à la fois, toute seule ! (quand je pense que moi je ne suis même pas capable de publier un article à une date fixée par moi-même). Et son chien Calimero est un amour !

J’ai aussi fait la connaissance de Samson. N’étant que de passage dans le village, je ne savais rien des événements qui ont conduit à son départ précipité de Bruncliffe, ce qui fait que me concernant, je me suis tout de suite prise d’amitié pour cet ancien policier qui a choisi de retourner dans son village natal dès que l’occasion s’est présentée. Tout le monde au village s’est demandé s’il n’avait pas perdu la tête : déjà parce qu’il est revenu à Bruncliffe alors qu’il était loin d’être le bienvenu, mais surtout parce qu’il a décidé d’ouvrir une agence de détective privé. Les habitants se disaient tous qu’il n’aurait jamais de clients ! Pour ma part, je ne doutais pas qu’un jour quelqu’un ferait appel à lui – mais jamais je n’aurais pensé que ce serait pour une histoire de meurtre ! Et encore moins que cette chère Delilah serait aussi indirectement impliquée.

Malgré son ressentiment envers Samson, Delilah a mis tout en œuvre pour aider Samson, et à eux deux, ils ont résolu cette sordide affaire ! C’était vraiment fascinant de les voir s’associer et de suivre leur cheminement de pensées pour relier les pièces du puzzle, mais ce que j’ai surtout adoré, c’est leurs magistrales joutes verbales ! Comme je le disais, Delilah a un fort caractère (et un crochet du droit encore plus fort) alors face à un Samson au caractère aussi trempé, forcément, ça fait des étincelles – et c’est un spectacle des plus réjouissants !

Delilah et Samson ont accepté de partager avec moi certains détails de cette sombre histoire et m’ont donné l’autorisation de vous en parler, mais je vous invite plutôt à lire l’excellent compte-rendu qu’en a fait Julia Chapman et que vous pouvez maintenant facilement trouver en librairie.

Ce week-end dans le Yorkshire était censé être une escapade reposante, pas un sinistre rendez-vous avec le crime ! Malgré tout, l’accueil des habitants était si chaleureux et les moments passés avec Delilah et Samson tellement agréables que j’ai d’ores et déjà prévu de repartir dans le Yorkshire le 14 juin prochain !

Rendez-vous avec le crime – Julia Chapman | La Bête Noire | 2018
Résumé : Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !  

You may also like

12 commentaires

  1. C’est un roman qui me laisse un sentiment un peu mitigé. Je me suis attachée à certains personnages mais je me suis également un peu ennuyée à ma lecture.

    1. Je comprends tout à fait ton sentiment ! Je n’ai pas du tout ressenti cet ennui car j’ai tendance à privilégier les personnages au reste, j’étais donc bien plus intéressée par leurs interactions que par le crime en lui-même, et sur ce point, j’étais ravie !

Laisser un commentaire