Death comes to Pemberley – [BBC]

death-comes-to-pemberley-pride-prejudice-refresher-icon-hires

Pemberley se passe 6 ans après Pride & Prejudice. La vie a fait son chemin, Lizzie et Darcy sont désormais bien installés avec leurs enfants à Pemberley et Georgiana qui vit avec eux. Les Darcy organisent un grand bal pour Noël auquel sont conviés tous leurs proches. L’organisation prend un tour funeste quand une Lydia en détresse débarque en criant que son cher Wickham a été tué. Finalement, on découvre que Wickham n’est pas mort mais malheureusement, tout l’accuse. A partir de là on part dans une enquête classique où les petits secrets de chacun sont révélés, les scandales menacent d’éclater, la quiétude de Langbourne est mise en péril. Wickham a-t-il sû se racheter une conduite ces dernières années ? Quels sombres secrets cache Darcy ? Georgina et Alverton vont-ils enfin s’avouer leur amour ?

La série vaut surtout pour son casting car une fois n’est pas coutume, les responsables de casting ont particulièrement bien fait leur travail. Je ne suis pas une grande fan de Lizzie et Darcy, et jusqu’à présent, ma version préférée a été celle vue au Regent’s Park Open Air Theatre il y a quelques années. C’est donc toujours avec un œil neuf que je découvre une nouvelle version du couple phare de Jane Austen, et je dois dire que celui formé par Anna Maxwell Martin et Matthew Rhys m’a plus que séduite.

death-comes-to-pemberley-ep2-hires

J’ai aussi beaucoup aimé Jenna Coleman en Lydia, qui surjoue à la perfection cette jeune écervelée aveuglée par son amour et son besoin de popularité. Matthew Goode est l’équivalent du Willoughby de Dominic Cooper : tellement excellent et capable de faux-semblants qu’on a du mal à ne pas l’apprécier. James Norton, qui n’avait pas encore été touché par la grâce de Grantchester et Happy Valley, est touchant en avocat énamouré, gentleman jusqu’au bout.

Visuellement c’est une réussite. Peu importe le coin d’Angleterre choisit pour représenter Pemberley, cela reste magnifique et donne envie d’aller se perdre dans les jardins et les nombreuses pièces de la propriété.

Programme Name: Death Comes to Pemberley - TX: n/a - Episode: n/a (No. n/a) - Embargoed for publication until: n/a - Picture Shows: Henry Alveston (JAMES NORTON), Georgiana Darcy (ELEANOR TOMLINSON) - (C) Origina Pictures - Photographer: Robert Viglasky
(C) Origina Pictures – Photographer: Robert Viglasky

Si Pemberley n’a pas l’humour et l’esprit de Jane Austen cela n’en reste pas moins une histoire sympathique où il est question de sentiments et de crime à résoudre. N’ayant pas lu le livre je ne peux juger de la fidélité de l’adaptation, mais en tant que mini-série, j’ai trouvé cela particulièrement divertissant ! L’intrigue est classique et loin d’être mémorable, mais on ne voit pas passer les trois épisodes, en grande partie grâce au charme des acteurs.

Pemberley (Death comes to Pemberley) | Sortie DVD le 12 octobre 2017 | Koba

You may also like

Un commentaire

  1. Moi j’ai lu le bouquin et j’avais été déçue en fait, l’intrigue policière m’avait laissée sur ma faim et j’avais trouvé tout ça un peu trop long à se mettre en place !

Laisser un commentaire