Dapper Day à Disneyland Paris

Samedi 14 septembre a eu lieu un évènement important à Disneyland Paris : le second Dapper Day parisien !

4a2aacf83826b047-DapperF13ParisFrePromoB_zps59090c97.jpg

Qu’est-ce que le Dapper Day ? C’est une journée où l’on opère un retour en arrière : plutôt que de sortir les vêtements détente pour profiter pleinement des attractions, nous faisons tout l’inverse ! Comme dans les années 50, nous opérons cette sortie familiale parés de nos plus beaux atours. Car Disneyland n’est pas un endroit où nous faisons que nous amuser, c’est aussi un endroit où l’on se montre ! 

Continue Reading

Parallon 2 – Dee Shulman

Parallon avait été l’une des belles surprises du début d’année: j’avais trouvé là un roman intelligent avec des personnages forts et intéressants. Ce second tome me conforte dans mon sentiment : il est encore meilleur que le premier !

 Parallon 2
(Delirium en VO)
Auteur : Dee Shulman
Editeur : Robert Laffont / Collection R
Tome : 2/3

136a2d90-b68f-417b-867c-6f8b5d92d1e8_zps42382db3.jpg

Résumé : Seth et Eva ont survécu au virus qui les a fait se rencontrer. Mais lorsque la santé d’Eva se détériore, le jeune couple doit se lancer dans une course contre la montre pour découvrir l’origine de l’épidémie. Avant que la mort ne les sépare à tout jamais… Tandis que le nombre de victimes de la fièvre se multiplie, Seth doit accomplir un dangereux périple à travers les siècles et les mondes pour enrayer sa propagation. Obnubilé par cette quête, le jeune gladiateur ne remarque pas l’arrivée de son ennemi juré à Parallon : Cassius Malchus. Il ignore que ce dernier est en train de lever une redoutable armée…

Dans ce tome, Seth et Eva découvrent de plus en plus d’éléments liés au virus, on commence à comprendre les implications de Zachary et on a un aperçu de l’issue finale. Tout va très vite, beaucoup de choses se passent en même temps, mais pourtant, à aucun moment nous n’avons le sentiment qu’un élément manque ou qu’un point de l’intrigue a été bâclé. Bien au contraire, tout s’enchaine de façon très cohérente du début à la fin – et quelle fin ! Tellement soudaine, tellement inattendue, mais tellement logique aussi : on sent que Dee Shulman a déjà pensé à la suite des évènements. 

J’aime toujours autant Seth. Il est toujours aussi fort et déterminé, mais on le sent aussi un peu perdu, tiraillé entre son besoin de rester près d’Eva et son envie de découvrir la vérité sur le virus. De plus, Zachary lui apprend que non seulement un nouvel arrivé a complètement bouleversé le quotidien à Parallon mais aussi que ces bouleversements ont un impact direct sur la vie sur Terre : si Parallon s’effondre, la Terre s’effondrera avec elle.

Et je crois d’ailleurs que je l’aime bien aussi Zachary. Il me fait de la peine. Les passages où il demande son aide à Seth sont particulièrement touchants : Parallon est toute sa vie ! La voir disparaitre serait comme une seconde mort pour lui. Matthias aussi me fait de la peine : ses actes sont encore plus répréhensibles que dans le premier tome, mais c’est difficile de lui en vouloir car sa façon d’agir est compréhensible aussi.

J’ai davantage apprécié Eva dans ce tome. Son histoire avec Seth est belle et touchante, sans tomber dans la niaiserie (merci à l’auteur et à la traduction de nous éviter les “bébé”, “chérie” et “mon amour” à tout bout de phrase). Par contre, quelque chose m’a frappée dans ce tome : j’ai trouvé que tous les passages avec Astrid sonnaient faux. Je ne saurais l’expliquer, mais j’ai eu le sentiment qu’ils étaient là “en plus”, juste pour parler d’autre chose que de virus ou de Parallon (mais peut-être est-ce simplement dû au fait qu’Eva est loin d’être mon personnage préféré ?).

Cette fois, Seth et Eva ne sont pas les uniques narrateurs : il y a désormais Matthias qui raconte ce qu’il se passe à Parallon (vu que Seth est resté dans le Londres de 2013) et un nouveau personnage, Jenny Linden – et qui en un chapitre est devenue mon personnage féminin préféré de la trilogie !

L‘arrivée de Jenny Linden et de son copain Nick Mullard va d’ailleurs donner davantage d’importance et de réalisme à l’histoire. Eva et Seth ne sont pas les seuls impliqués dans l’affaire, le virus prend chaque fois plus d’ampleur, et cela commence à se voir : à l’extérieur, les gens se rendent compte qu’il se passe quelque chose – depuis quelques temps, il y a de plus en plus de disparitions inexpliquées… Les gens se posent des questions : comment est-il possible de disparaitre ainsi ? Ces disparitions ont-elles un lien entre elles ? Et pourquoi le MI5 tient-il autant à reprendre l’affaire et surtout à garder le secret sur tous ces évènements ?!

Ce second tome est à la hauteur de nos espérances : à la fois plein d’action et de sensibilité, avec des personnages fouillés (les masculins surtout) et une intrigue maitrisée ! Vivement la suite !

Continue Reading

Music To Make Boys Cry – Diana Vickers

Vous vous souvenez de Diana Vickers ? Je vous en avais parlé ici, , et puis ici aussi, et surtout .

Et bien, sachez que son deuxième album est sorti il y a presque trois semaines. Et je dois vous dire que depuis que je l’ai, il tourne en boucle…

dv-logo-menu-140_zps70ce837c.png

Cinderella est officiellement considéré comme le premier single extrait de l’album, mais bien avant lui, Diana Vickers nous avait déjà fait découvrir Music To Make Boys Cry et Boy in Paris – deux chansons que j’avais adoré dès la première écoute. Je partais donc avec un très bon à priori concernant ce nouvel album. Et après une écoute prolongée, je peux le confirmer: ce second album est aussi bon, voire meilleur que le premier. 

Continue Reading

Un mariage inoubliable – Nigel Cole

vlcsnap-2013-09-07-23h17m10s11_zps3c458927.png

Lors de la dernière opération Cinétrafic, je suis arrivée trop tard pour Warm Bodies, alors je me suis rabattue sur Un mariage inoubliable. C’est anglais et avec Lucy Punch. Et les comédies autour d’un mariage, ne font jamais de mal. Sauf que sur le moment, je n’ai pas pensé au fait que dans 97% des cas, on connaît la fin dès les 10 premières minutes. Un mariage inoubliable ne fait pas exception à la règle. 

Continue Reading

Le Pouvoir des Six – Pittacus Lore

00575584-8dbf-4731-b28d-5c02dbccc5a3_zpsfb52cabe.jpg

Pour commencer, je dois avouer une chose : au bout de deux tomes, je ne comprends toujours pas le “nous sommes votre seul espoir”. Pour l’instant, les Mogadoriens ne s’en prennent pas aux humains. Enfin si, mais seulement à ceux qui se mettent en travers de leur chemin ou bien qui peuvent leur donner des informations sur les Gardanes. Mais autrement, rien.

Contrairement au premier tome qui se consacrait uniquement à John/Numéro Quatre, dans Le Pouvoir des Six nous faisons la connaissance de Marina/Numéro Sept, qui vit en Espagne – le roman alterne alors passages racontés par l’un puis par l’autre. Les passages avec Marina sont plus personnels et surprenants – je ne m’attendais vraiment pas à un tel récit. Les années que Marina a passées sur Terre ont été bien différentes de celles des autres Gardanes : tandis que les autres n’ont cessés de fuir, “Marina” et sa Cepâne, “Adelina”, ont trouvé refuge dans une église.

Continue Reading