La vérité nue

J’ai vu dans le programme télé que le film “La vérité nue” serait diffusé le dimanche 1 février à 22h25 sur France 2, et je me suis dit alors que c’était le bon moment pour en parler.la-verite-nue.jpg

Fiche d’identité :

Titre : La vérité nue ( Where the truth lies en VO)
Année : 2005
Durée : 1h45
Réalisé par : Atom Egoyan. 
Avec : Kevin Bacon (Lanny Morris), Colin Firth (Vince Collins), Alison Lohman (Karen O’Connor), Sonja Bennett (Bonnie Trout).

Résumé : En 1959, Lanny Morris et Vince Collins font partie des comiques les plus célèbres des Etats-Unis. Les deux hommes de spectacle présentent un téléthon en direct de Miami à la télévision. Mais, le lendemain de l’émission, le corps d’une certaine Maureen est retrouvé dans leur chambre d’hôtel. L’enquête de la police n’aboutit à rien, mais le soupçon de culpabilité qui pèse sur les deux hommes va mettre un terme à leur célèbre duo. Quinze ans plus tard, Karen O’Connor, journaliste, fait par hasard la connaissance de Lanny Morris lors d’un voyage en avion. Ils ont une courte aventure, mais Karen, admiratrice du duo, décide d’en savoir plus sur les deux hommes. Elle enquête sur cette fameuse nuit de 1959…

Au départ, j’ai vu ce film essentiellement parce que Alison Lohman était au casting. J’aime beaucoup cette actrice et je n’avais rien de prévu l’après-midi où il a été diffusé.

18425671_w434_h_q80.jpgLe film est très “particulier”. Il y a certains passages très “hot” comme on dit.. On ne s’attend pas du tout à ça en lisant le synopsis! J’en étais gênée à des moments, surtout que ma mère le regardait aussi. Je me rends compte maintenant que si j’avais regardé la bande-annonce avant, j’aurais evité de le voir avec ma moman…
Je m’attendais à un thriller policier, dans le genre de “Le Dahlia noir” je me suis bien trompée. Mais tout de même, je ne regrette pas de l’avoir 18425670_w434_h_q80.jpgregardé. Surtout qu’il m’a permit de redécouvrir un acteur…

J’ai vu le film pour Alison Lohman, mais à la fin, ce n’est pas elle qui a retenu mon attention. Je l’avais deja vu dans plusieurs films aux genres bien différents et donc son rôle ne m’a ni choqué ni étonné. Par contre, Colin Firth, c’est une autre histoire…

Quand on le voit dans “Pride and Prejudice” et quand on le voit là… il n’a plus du tout l’allure d’un gentleman ! J’ai passé la moitié du film à me dire “Purée, Colin Firth c’est un bon, un grand acteur” Il ose tout ! Il n’a pas peur de casser son image de “dandy”.

J’aime les acteurs qui n’ont peur ni des défis, ni de choquer. Colin Firth en fait partie et son rôle dans “La vérité nue” le prouve.

la_verite_nue_where_the_truth_lies_2005_reference.jpg

Je n’arrive toujours pas à dire si j’ai aimé ou pas ce film. Ce dont je suis sûre, c’est qu’il vaut la peine d’être vu, ne serait-ce que pour la performance d’acteur de Colin Firth !

Continue Reading

Simple Plan

Tout a commençé avec une pub au Portugal, et une chanson “Welcome to my life”… plus que la musique, ce sont les paroles qui m’ont untitled.jpgtouchées…

“Do you wanna be somebody else?
Are you sick of feeling so left out?
Are you desperate to find something more?
Before your life is over
Are you stuck inside a world you hate?
Are you sick of everyone around?
With their big fake smiles and stupid lies
While deep inside you’re bleeding”

Quelques jours après, je vais dans un magasin… leur album était là, mais j’étais pas encore convaincue, alors je ne l’ai pas pris… la pub continuait à passer, et la chanson avec… la veille de notre retour en France, mes parents et ma soeur vont faire les magasins, et je me décide : je demande à ma soeur de m’acheter le CD ! J’ai passé tout le voyage de retour (environ 15h!) à l’écouter…
Et là, toujours ces paroles qui me touchent…
-celles de Crazy
-celles de Me against the world
-ou bien encore celles de Jump
-j’ajouterais même “Untitled

Pas nécessairement parce que je me reconnais dedans, mais parce que tout ce qu’ils disent est vrai…

Leur dernier album est sorti en février 2008. Il est bien différent des précédents, mais tout aussi fantastique ! L’esprit Simple Plan est toujours là, même si le style de musique en lui-même a quelque peu changé… (ce n’est pas que de la guitare ou de la batterie Smile )

Sur les 3 dates parisiennes

du groupe, j’en ai fais deux. Si j’avais pu, j’aurais fais toutes les dates de la tournée ! L’ambiance des concerts est magique ! Même si à des moments je me sentais un peu “vieille – quand je voyais de jeunes pré-adolescentes avec une mini-jupe ou alors un mini-short et un collant troué. Ils aiment la scène, et ça se voit ! Ils s’amusent entre eux, ils font participer les fans (sur quasiment toutes les chansons, ils nous font chanter au moins un refrain), ils nous écrivent même une chanson, en français (ils sont de Montréal, parlent français, mais ne chantent que en anglais…).

Petite playlist de mes chansons favorites du groupe :

 

Continue Reading

Mr Darcy est une Rock Star !

Okay, alors ne me demandez pas pourquoi, mais pendant que j’écrivais l’article précédent sur The Jane Austen Book Club, j’ai pensé à Colin Firth dans What a girl wants (Ce dont rêvent les filles en VF)… et plus précisement à la scène où il se rappelle sa jeunesse… avec pantalon de cuir et danse devant le miroir… Mon poteau Youtube m’a trouvé cette scène…

 

Continue Reading

The Jane Austen Book Club

« All Jane Austen, All the time ». Le film montre très bien l’omniprésence de Jane Austen dans nos vies. jane austen book club.jpgOn ne s’en rend pas toujours compte, mais on a toutes/tous une Jane Austen en nous… et quand on la découvre, ça peut changer notre vie.

Voila la morale de The Jane Austen Book Club.

 

Résumé : Berdanette décide de créer un club de lecture centré sur les 6 romans de Jane Austen. Elle réunit alors autour d’elle 5 personnes avec qui discuter de l’oeuvre austenienne. Il y a Jocelyn, amoureuse des chiens, Sylvia qui vient de vivre un divorce difficile, Allegra, jeune lesbienne qui laisse souvent la passion l’emporter, Prudie, jeune professeur de français dont le couple bat de l’aile, et Grigg, seul homme du groupe, fan de SF mais qui s’est embarqué dans l’aventure pour les beaux yeux d’une fille, et puis Berdanette, créatrice du club et divorcée 6 fois!
1 roman, 1 membre : chaque mois, le groupe se rencontre chez l’un ou l’autre pour discuter (ou pas) du livre. Ils vont vite se rendre compte que ce club va quelque peu changer leur vie… surtout affective.

 

Avant d’avoir vu le film, j’ai lu le livre dont il est adapté. J’ai moyennement aimé le livre. J’ai trouvé certains passages mal construits, d’autres longs, les passages vraiment intéressants étaient ceux des discussions autour des romans de Jane Austen.

Le film par contre était bien, mais pas exceptionnel. Il a beaucoup de qualités (surtout comparé au livre), mais des défauts aussi. A commencer par le fait qu’il est trop rapide. Les scènes s’enchaînent, parfois de façon plutôt abrupte, surtout celles avec Allegra. C’est un défaut, mais aussi une qualité : au moins, on ne s’ennuie pas, et on ne peut dire d’aucun des passages qu’il traîne en longueur.

Les scènes de discussions autour des romans sont parfois expédiées (surtout celles au sujet de Northanger Abbey) et c’est bien dommage ! C’est le Club de lecture qui m’a donné envie de voir le film. Sur ce point, le livre est mieux. Karen Joy Fowler a réussi à parler autant des romans de Jane Austen que de la vie privée des personnages.

Le film lui se focalise plus sur les personnages, et concernant Jane Austen, il va directement à l’essentiel. Et ce n’est pas plus mal. Au moins on sait tout de suite pourquoi chaque personnage à choisi tel livre en particulier. Et quelqu’un qui n’a pas lu les livres prendra beaucoup de plaisir à regarder le film car comprendra plus facilement le lien entre les livres et leurs vies. Même si ce lien n’est fait qu’à la fin, avec Persuasion.

 

promo08.jpg

Les acteurs ont particulièrement été bien choisis. Ils n’en font jamais trop, ils sont bien entrés dans leur rôles. Surtout Prudie. La gentille et prude professeur de français qui n’est jamais allée à Paris et qui tombe amoureuse d’un élève… Je n’aimais pas son personnage dans le livre, mais dans le film si ! Même si des fois, elle mériterait bien des claques ! On voit à quel point le club de lecture et le fait de rencontrer de nouvelles personnes l’a aidé a s’épanouir.

 

Je suis du genre à faire attention aux détails, et je pourrais chipoter sur nombre d’entre eux, mais ce n’est pas le but de cet article. Mon but n’est pas de vous enlever toute envie de voir le film, mais plutôt de vous donner envie !

Si vraiment vous voulez apprécier ce film à sa juste valeur, ne lisez pas le livre !! Ma sœur n’a jamais lu le livre, et (je crois) que grâce à ça, elle a pu facilement apprécier le film !



The Jane Austen Book Club
est un très bon film pour les fans de Jane Austen, autant que pour les non fans ! Après l’avoir vu, vous aurez envie de vous plonger ou replonger dans les romans austeniens et de découvrir la « Jane » qui est en vous.

Continue Reading

Top 5 des séries arrêtées

Chaque année de nouvelles séries font surfaces… et il y en a tout autant qui s’arrêtent, soit parce qu’il est de temps de les arrêter, soit par manque d’audience !

Voila donc mon Top 5 des séries qui auraient mérité d’avoir une autre saison !JoanOfArcadia.jpg

1. Le Monde de Joan

Nan mais vraiment qui a eu l’idée d’arrêter cette série au moment où ça devenait encore plus intéressant ?!! On ne saura comment Joan va réussir à vaincre le mal, incarné par Ryan (Wentworth Miller) !

point_pleasant3.jpg

2. Point Pleasant

Quelle fin ! Une fin qui ouvre la voie à de nombreuses choses et qui au final bah n’ouvre rien… Pas de saison 2. Un final plein de suspense, et là encore, on doit imaginer la suite !

 

popular01.jpg

3. Popular

Dernier épisode de la saison 2 : une voiture arrive, renverse quelqu’un ! Toutes les têtes se tournent, on entend une ambulance au loin…*générique* Et là on se jette sur l’ordi et on cherche la suite ! Et bien évidemment, il n’y a pas de suite !

 

womens_murder_club.jpg

4. Women’s Murder Club

Encore une fin à suspense : qu’est-il arrivé au père de Lindsay ?! Une série pleine de potentielle : pour une fois qu’une série policière était plus centrée sur les personnages que sur les enquêtes… Et pour une fois que mes parents ne s’endormaient pas devant une série policière…

 

5. MoonlightMoonlight.jpg

Bon là, c’est pas une histoire de fin en queue de poisson… c’est juste que j’adorais cette série ! J’aimais le fait de voir des vampires sortir le jour sans se bruler, j’aimais Joseph (joué par Jason Dohring) – qu’est-ce qu’il était drôle, et classe et “chou”, j’aimais l’idée, le concept, l’originalité… De nombreuses personnes ont trouvé cette série nulle… moi j’ai adoré !

 

Je voulais aussi mettre Veronica Mars, Roswell, Ghost Squad… mais c’est juste parce que je les aimais bien, pas parce que la fin ouvrait la voie à une saison 2…

Continue Reading