Lock & Mori – Heather W. Petty

Je me suis lancée dans Lock & Mori avec curiosité mais malgré tout à reculons, notamment à cause de l’accroche « Et si avant de devenir ennemis, Sherlock Holmes et « Miss » Moriarty avaient été un peu plus qu’amis ? ». J’avais peur de me retrouver face à une énième série young adult où la bluette de nos héros s’avérait être au final le point central de l’intrigue. Et bien il s’est surtout avéré que Lock & Mori a été mon gros coup de cœur young adult de 2016 !

Transposer Sherlock Holmes et James Moriarty dans un lycée du 21ème siècle et faire de James Moriarty un personnage féminin (ce dernier étant l’un des personnages de fiction les plus intéressants)(et oui, la prestation d’Andrew Scott est pour beaucoup dans ma fascination pour ce personnage), voilà deux éléments qui ne pouvaient que m’intriguer et pour lesquels je me devais de découvrir cette histoire malgré mes réserves.

Continue Reading

Death comes to Pemberley – [BBC]

death-comes-to-pemberley-pride-prejudice-refresher-icon-hires

Pemberley se passe 6 ans après Pride & Prejudice. La vie a fait son chemin, Lizzie et Darcy sont désormais bien installés avec leurs enfants à Pemberley et Georgiana qui vit avec eux. Les Darcy organisent un grand bal pour Noël auquel sont conviés tous leurs proches. L’organisation prend un tour funeste quand une Lydia en détresse débarque en criant que son cher Wickham a été tué. Finalement, on découvre que Wickham n’est pas mort mais malheureusement, tout l’accuse. A partir de là on part dans une enquête classique où les petits secrets de chacun sont révélés, les scandales menacent d’éclater, la quiétude de Langbourne est mise en péril. Wickham a-t-il sû se racheter une conduite ces dernières années ? Quels sombres secrets cache Darcy ? Georgina et Alverton vont-ils enfin s’avouer leur amour ?

Continue Reading

Où je fangirle sur les Animaux Fantastiques.

fantastic-beasts-where-find-them-movie-2016-redmayne

Les Animaux Fantastiques sort dans une dizaine de jours et mon impatience est de plus en plus difficile à mesurer. Non, ce n’est pas parce que je suis une Potterhead – je n’ai jamais été aussi impatiente pour les précédents films, ni même pour Harry Potter and the Cursed Child. Ce n’est pas non plus à cause d’Eddie Redmayne (j’ai milité pour que le rôle revienne à Luke Newberrybien que je l’aime d’un amour immodéré depuis… euh… je ne sais plus très bien. 2008 peut-être.

Non, si je suis impatiente c’est simplement parce que c’est une nouvelle histoire. Une vraie de vraie. Pas simplement une suite comme The Cursed Child. On reste dans l’univers d’Harry Potter, mais c’est un tout nouveau monde que l’on découvre ! 

Continue Reading

Comic Con Paris | 21 – 23 octobre 2016

img_2945

Du 21 au 23 octobre, les super-héros ont de nouveau envahi la Grande Halle de la Villette ! Si l’événement souffre encore de quelques problèmes d’organisation, dans l’ensemble cette deuxième édition était à la hauteur. Si l’année dernière je n’ai pu y aller que le vendredi et le samedi, j’ai cette année décidé d’y aller les trois jours afin d’être sûre de pouvoir pleinement profiter des conférences et des invités.

Continue Reading

Tu ne tueras point [Hacksaw Ridge] – Mel Gibson

tunetueraspoint-800x445

Le 12 octobre 1945 Desmond Doss recevait des mains du président Harry Truman la Congressional Medal of Honor, devenant ainsi le premier non-combattant à recevoir une telle distinction. Je n’avais jamais entendu parler de Desmond Doss jusqu’à l’annonce du film. Et je le regrette. Infiniment. Merci donc à Bill Mechanic, Robert Schenkkan et Mel Gibson pour ce film.

Continue Reading

London Film and Comic Con | 29-31 juillet 2016

Si en 2015 je ne suis allée au London Film and Comic Con que le dimanche, cette année j’ai décidé d’y aller les trois jours afin de pouvoir pleinement profiter des animations et panels proposés autant par la Comic Con que la YALC (dont je parlerais dans un article à part).

S’il y a bien un point que j’admire à la LFCC, c’est l’organisation. La convention a lieu à l’Olympia Kensington, un grand parc des expositions sur 4 étages qui permet d’avoir des espaces bien séparés pour toute la convention : les panels ont tous lieu dans la même grande salle, les photoshoots et autographes sont tous regroupés dans une zone spéciale. On trouve aussi des panneaux un peu partout indiquant les horaires des animations. En ce qui concerne les photoshoots, ils sont organisés en « batch » numérotés, le matin ou l’après-midi, chaque « batch » est ensuite appelé dans l’ordre. Cela permet à chacun de bien organiser sa journée et de ne pas avoir à faire la queue pendant des heures. Le seul moment où nous avons eu à faire la queue longtemps c’était pour le panel de Jeremy Renner, mais c’était un choix personnel, nous voulions être sûres d’être bien placées.

Continue Reading

[Interlude musical] I’m Everything You Say – Louise Eliott

En janvier dernier, je vous disais beaucoup de bien du premier single de Louise Eliott, All the things we should have done et commentais que j’avais hâte d’en entendre plus. J’ai été exaucée :  la jeune annécienne a profité de l’été pour sortir son deuxième single, I’m Everything You Say et par la même occasion annoncer la sortie de son premier EP.

Et bien je reste sur mon avis des plus positifs: j’aime toujours autant l’univers et la voix de Louise Eliott !

Site / Facebook / Twitter / Instagram

Continue Reading

The Collector [The Vaults Theatre]

the collector

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas passé une soirée au théâtre aussi formidable. J’ai vu de nombreuses pièces et comédies musicales, mais The Collector fait sans conteste partie des meilleures pièces que j’ai vues. La dernière fois que j’ai été aussi happée par une pièce remonte à 2011, avec Emperor and Galilean au National Theatre.

The Collector est adapté du roman du même nom de John Fowles, traduit en France par L’Obsédé et publié chez Points. Pour être franche, je n’avais pas entendu parler du roman jusque là et de l’auteur, je ne connaissais que Sarah et le lieutenant français – et encore, de nom seulement. Il faut dire que le titre français est assez rebutant et ne correspond pas vraiment à l’histoire.

There are two sides to every story.

Continue Reading