Mr Darcy est une Rock Star !

Okay, alors ne me demandez pas pourquoi, mais pendant que j’écrivais l’article précédent sur The Jane Austen Book Club, j’ai pensé à Colin Firth dans What a girl wants (Ce dont rêvent les filles en VF)… et plus précisement à la scène où il se rappelle sa jeunesse… avec pantalon de cuir et danse devant le miroir… Mon poteau Youtube m’a trouvé cette scène…

 

Continue Reading

The Jane Austen Book Club

« All Jane Austen, All the time ». Le film montre très bien l’omniprésence de Jane Austen dans nos vies. jane austen book club.jpgOn ne s’en rend pas toujours compte, mais on a toutes/tous une Jane Austen en nous… et quand on la découvre, ça peut changer notre vie.

Voila la morale de The Jane Austen Book Club.

 

Résumé : Berdanette décide de créer un club de lecture centré sur les 6 romans de Jane Austen. Elle réunit alors autour d’elle 5 personnes avec qui discuter de l’oeuvre austenienne. Il y a Jocelyn, amoureuse des chiens, Sylvia qui vient de vivre un divorce difficile, Allegra, jeune lesbienne qui laisse souvent la passion l’emporter, Prudie, jeune professeur de français dont le couple bat de l’aile, et Grigg, seul homme du groupe, fan de SF mais qui s’est embarqué dans l’aventure pour les beaux yeux d’une fille, et puis Berdanette, créatrice du club et divorcée 6 fois!
1 roman, 1 membre : chaque mois, le groupe se rencontre chez l’un ou l’autre pour discuter (ou pas) du livre. Ils vont vite se rendre compte que ce club va quelque peu changer leur vie… surtout affective.

 

Avant d’avoir vu le film, j’ai lu le livre dont il est adapté. J’ai moyennement aimé le livre. J’ai trouvé certains passages mal construits, d’autres longs, les passages vraiment intéressants étaient ceux des discussions autour des romans de Jane Austen.

Le film par contre était bien, mais pas exceptionnel. Il a beaucoup de qualités (surtout comparé au livre), mais des défauts aussi. A commencer par le fait qu’il est trop rapide. Les scènes s’enchaînent, parfois de façon plutôt abrupte, surtout celles avec Allegra. C’est un défaut, mais aussi une qualité : au moins, on ne s’ennuie pas, et on ne peut dire d’aucun des passages qu’il traîne en longueur.

Les scènes de discussions autour des romans sont parfois expédiées (surtout celles au sujet de Northanger Abbey) et c’est bien dommage ! C’est le Club de lecture qui m’a donné envie de voir le film. Sur ce point, le livre est mieux. Karen Joy Fowler a réussi à parler autant des romans de Jane Austen que de la vie privée des personnages.

Le film lui se focalise plus sur les personnages, et concernant Jane Austen, il va directement à l’essentiel. Et ce n’est pas plus mal. Au moins on sait tout de suite pourquoi chaque personnage à choisi tel livre en particulier. Et quelqu’un qui n’a pas lu les livres prendra beaucoup de plaisir à regarder le film car comprendra plus facilement le lien entre les livres et leurs vies. Même si ce lien n’est fait qu’à la fin, avec Persuasion.

 

promo08.jpg

Les acteurs ont particulièrement été bien choisis. Ils n’en font jamais trop, ils sont bien entrés dans leur rôles. Surtout Prudie. La gentille et prude professeur de français qui n’est jamais allée à Paris et qui tombe amoureuse d’un élève… Je n’aimais pas son personnage dans le livre, mais dans le film si ! Même si des fois, elle mériterait bien des claques ! On voit à quel point le club de lecture et le fait de rencontrer de nouvelles personnes l’a aidé a s’épanouir.

 

Je suis du genre à faire attention aux détails, et je pourrais chipoter sur nombre d’entre eux, mais ce n’est pas le but de cet article. Mon but n’est pas de vous enlever toute envie de voir le film, mais plutôt de vous donner envie !

Si vraiment vous voulez apprécier ce film à sa juste valeur, ne lisez pas le livre !! Ma sœur n’a jamais lu le livre, et (je crois) que grâce à ça, elle a pu facilement apprécier le film !



The Jane Austen Book Club
est un très bon film pour les fans de Jane Austen, autant que pour les non fans ! Après l’avoir vu, vous aurez envie de vous plonger ou replonger dans les romans austeniens et de découvrir la « Jane » qui est en vous.

Continue Reading

Top 5 des séries arrêtées

Chaque année de nouvelles séries font surfaces… et il y en a tout autant qui s’arrêtent, soit parce qu’il est de temps de les arrêter, soit par manque d’audience !

Voila donc mon Top 5 des séries qui auraient mérité d’avoir une autre saison !JoanOfArcadia.jpg

1. Le Monde de Joan

Nan mais vraiment qui a eu l’idée d’arrêter cette série au moment où ça devenait encore plus intéressant ?!! On ne saura comment Joan va réussir à vaincre le mal, incarné par Ryan (Wentworth Miller) !

point_pleasant3.jpg

2. Point Pleasant

Quelle fin ! Une fin qui ouvre la voie à de nombreuses choses et qui au final bah n’ouvre rien… Pas de saison 2. Un final plein de suspense, et là encore, on doit imaginer la suite !

 

popular01.jpg

3. Popular

Dernier épisode de la saison 2 : une voiture arrive, renverse quelqu’un ! Toutes les têtes se tournent, on entend une ambulance au loin…*générique* Et là on se jette sur l’ordi et on cherche la suite ! Et bien évidemment, il n’y a pas de suite !

 

womens_murder_club.jpg

4. Women’s Murder Club

Encore une fin à suspense : qu’est-il arrivé au père de Lindsay ?! Une série pleine de potentielle : pour une fois qu’une série policière était plus centrée sur les personnages que sur les enquêtes… Et pour une fois que mes parents ne s’endormaient pas devant une série policière…

 

5. MoonlightMoonlight.jpg

Bon là, c’est pas une histoire de fin en queue de poisson… c’est juste que j’adorais cette série ! J’aimais le fait de voir des vampires sortir le jour sans se bruler, j’aimais Joseph (joué par Jason Dohring) – qu’est-ce qu’il était drôle, et classe et “chou”, j’aimais l’idée, le concept, l’originalité… De nombreuses personnes ont trouvé cette série nulle… moi j’ai adoré !

 

Je voulais aussi mettre Veronica Mars, Roswell, Ghost Squad… mais c’est juste parce que je les aimais bien, pas parce que la fin ouvrait la voie à une saison 2…

Continue Reading

Matt Smith est le prochain Doctor Who !

A la fin de l’année, David Tennant quittera la fantastique série britannique “Doctor Who“. Le nom de son successeur a été diffusé cette après-midi dans un “Doctor Who Confidential” spécial : il s’agit de Matt Smith !

_45343625_mattsmith203bbc.jpg

On a pu voir Matt Smith dans les films “Sally Lockhart” (“La Malédiction du Rubis”et “Le Mystère de l’Etoile Polaire”) qui ont été diffusés cet été sur Arte : il y jouait le rôle de Jim Taylor.

smith_doctor_2.jpgAgé de 26 ans, Matt Smith, incarnera le plus jeune Doctor qu’il n’y ait jamais eu en 45 ans de série !!

Je ne sais pas encore quoi penser de ce choix. David Tennant est resté tout de même pendant 3 saisons, plus les 4 épisodes spéciaux diffusés cette année. Il a joué un Doctor totalement déjanté, impulsif, amoureux, drôle. Les fans se sont très vite attachés à ce Doc complètement timbré ! Prendre sa suite va s’avérer être une tache plutôt difficile…  Mais bon, comme on dit Outre-Manche “Wait and see” !

Personnellement, je pense qu’il s’en sortira. D’après les photos et l’interview diffusé dans le DWC, Matt Smith m’a l’air d’être dans la continuité du Doc n°10 dans son air enfantin et son côté quelque peu déjanté (suffit de voir la coiffure !). S’il est aussi énergique et drôle que Ten, ça devrait aller.
Et puis, je trouve ça intéressant que les producteurs ait décidé que le prochain Doc serait jeune. Au fur et à mesure des saisons, Doctor Who gagne un public de plus en plus jeune. Je trouve ça intéressant que le nouveau Doc soit de la même génération…
Chaque régénération apporte un petit quelque chose au Doctor, je suis curieuse de savoir ce que ce sera avec Matt Smith ! Et encore plus curieuse de savoir qui l’accompagnera au bord du TARDIS !

Mais bon, avant de le voir en action, on peut profiter de David Tennant pendant encore 4 épisodes spéciaux !

 

Continue Reading

Top 5 des livres 2008

Passons maintenant à un top 5 des livres que j’ai lu en 2008.

1. Oscar Wilde et le Meurtre aux Chandelles de Gyles Brandreth.511ZJIgxebL__SS400_.jpg

L’auteur a parfaitement réussi à restituer l’esprit d’Oscar Wilde dans ce livre. Il utilise de nombreuses phrases d’Oscar Wilde lui-même dans les dialogues. L’intrigue en elle-même n’est pas des plus captivantes : un meurtre, qui donc est l’assassin ? Mais mettre Oscar Wilde dans la peau d’un détective, voila où réside la génialité du livre. J’aurais voulu rencontrer Oscar Wilde, à la fin du livre, c’est un peu comme si c’était fait.

 

41ubFqYbjkL__SS500_.jpg2. Le cercle meurtrier de Alexandra Sokoloff

J’avoue avoir eu un peu de mal à accrocher au début, j’ai trouvé le passage d’introduction un peu long… mais ensuite, j’ai eu du mal à refermer le livre avant la fin ! Bien que le sujet soit vu et revu : des étudiants qui font du spiritisme par une nuit d’ennui et qui doivent ensuite en subir les conséquences, Alexandra Sokoloff s’écarte des stéréotypes. L’intrigue est basée sur des aspects de la religion juive peu méconnus et non pas sur de l’imaginaire du début à la fin.

 

6a00d8341c03ea53ef00e5527f257b8833-320pi.jpg

3. Sorbonne Confidential de Laurel Zuckerman

Livre lu du début à la fin avec toujours le même plaisir. Laurel Zuckerman raconte les dessous de l’agrégation d’anglais. Des livres sur l’agrégation il y en a des tas, mais pas en roman :c ‘est là que réside l’originalité du livre. Laurel Zuckerman a écrit avec bonne humeur et humour : il suffit de voir le nom de l’héroine : Alice Wunderland.

 

51-XgisiPgL__SS400_.jpg4. Cherche auteur désesperement de Debra Ginsberg

Un roman sur les livres, je prends ! J’admire les auteurs qui arrivent à écrire plusieurs livres dans un seul : Angel Robinson qui ne jure que par les livres se voit offrir un poste dans la plus célèbre maison d’édition de la ville. Un jour, elle reçoit un manuscrit plutôt étrange, et dont elle a l’impression de connaître l’histoire. Au fur et à mesure qu’elle reçoit les différents chapitres, elle se rend compte que ce manuscrit est inspiré de sa vie ! Elle va alors tout faire pour découvrir qui est l’auteur. Debra Ginsberg nous tient en haleine du début à la fin,et pas à un moment on ne se doute de qui est le vrai auteur !

 

5. Me and Mr Darcy de Alexandra Potter51tizj9bUmL__SS500_.jpg

Je l’ai acheté lors de mon séjour en Angleterre, je n’avais rien à lire pour le voyage de retour. J’ai eu du mal au début, j’ai trouvé la première partie longue, surtout que la fin est prévisible dès qu’on lit le résumé. Mais au final, j’ai passé un bon moment. Il y a de nombreux passages bien amusants et quand j’ai commencé à vraiment entrer dans l’histoire, j’ai eu du mal à m’arrêter ! L’anglais est facile, et un livre avec “Mr Darcy” dans le titre, “Jane Austen tour” dans le résumé, ça ne peut que me plaire ! Me and Mr Darcy est une version 2008 de Pride and Prejudice“. On a même droit à la lettre d’explication (qui est ici un e-mail… nouvelle technologie oblige)

Continue Reading