Questionnaire littéraire

Petit questionnaire sur les livres trouvé sur le blog de Mam’zelle Poupée avec des questions en plus trouvées sur le blog de Galy.

Plutôt corne ou marque-page ? 
Marque-page, et si j’en ai pas un sur le moment, je fais avec les moyens du bord : une pub ramassée à la volée, un bout de journal, un stylo… ou alors je retiens le numéro de la page.

As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?
Souvent oui. Il n’y a que ma soeur et une amie très proche qui m’en offrent, alors je ne suis jamais déçue

Lis-tu dans ton bain ?
Ma baignoire n’est pas pratique pour lire dedans. Mais si je pouvais, je le ferai bien. Surtout après une longue journée de cours : un bon bain chaud et un livre, c’est parfait!

As-tu déjà pensé à écrire un livre?
J’y ai souvent pensé oui. Mais jamais je ne m’y suis mise. J’ai beaucoup d’imagination, mais pas beaucoup d’originalité, en tout cas, pas assez pour écrire un livre

Que penses-tu des séries de plusieurs tomes?
Tant que l’auteur sait où il va et quand il veut s’arrêter, j’aime. Mais si l’auteur commence à dériver, à se répéter, à tourner en rond juste pour continuer la série, au bout d’un moment, ça devient lassant.

As-tu un livre culte?
Je n’ai pas UN livre culte, j’ai beaucoup de livres préférés

Aimes-tu relire?
Oui ! Il y a des livres qu’on a toujours l’impression de lire pour la première fois, même si on les connait par coeur. Ella Enchanted et les livres de Jane Austen en font partie.  

Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés?
Si j’ai la possibilité de les rencontrer, j’en profites. Mais vu que mes auteurs préférés sont trépasser, c’est plutôt difficile de les rencontrer.

Aimes-tu parler de tes lectures?
Oh que oui ! Et encore, je trouve que je n’en parles pas assez.

Comment choisis-tu tes livres?
Mes critères de sélection sont plutôt simple : si l’histoire se situe au 17ème siècle en France ou à n’importe quelle époque en Angleterre, si dans le résumé il y a des mots tels que “Jane Austen”,”Oscar Wilde”, “Louis XIV”, si l’auteur nous fait voyager… Je pioche des idées de lecture sur les blogs, les forums, les magasines, mais je tiens rarement compte de l’avis de la personne qui en parle. Surtout si l’avis est défavorable, je préfère juger par moi-même.

Une lecture inavouable?
Pas à ma connaissance.

Des endroits préférés pour lire?
Tous les endroits où la pluie ne tombe pas… je risquerais de mouiller mon livre sinon !

Un livre idéal pour toi serait:
Il faut mettre le temps du verbe au présent. Je sais deja qu’est-ce qu’un livre idéal pour moi : un livre qui me donne envie de passer ma journée assise à le lire, et qui me donne envie de le recommencer après avoir lu la dernière ligne.  

Lire par dessus l’épaule ?
Je lis souvent par dessus l’épaule dans le métro : que ce soit le journal des gens ou quelques phrases du livre qu’ils sont en train de lire. Ca donne des idées, et c’est encore plus amusant quand on a deja lu le livre soi-même.

Télé, jeux vidéos ou livre ?
Télé et livre.  La télé, c’est vraiment que quand il y a quelque chose d’intéressant,et en ce moment c’est rare. Mais grâce à internet, et aux dvd, on peut passer un bon moment en famille devant la télé.

Lire et manger ?
Seulement quand le livre tient tout seul, et que je suis moi-même seule. Quand je suis toute seule, je préfère manger devant un livre que devant la télé.

Lecture en musique, en silence, peu importe?
Peu importe. De toute façon, au bout d’un moment j’oublie la musique tellement je suis concentrée sur le livre.

Lire un livre électronique ?
L’autre jour,je suis allée à la Fnac et il y en avait un expositions. Je l’ai testé, et je peux donc dire sans aucun problème que je n’arriverais jamais à lire un livre électronique. J’aime sentir le livre dans mes mains, j’aime voir si j’approche de la fin, j’aime revenir en arrière et m’attarder sur un passage que j’ai particulièrement aimer.
Je ne suis pas contre les livres électroniques, je sais que de toute façon, les vrais livres ne disparaitront jamais.

Le livre vous tombe des mains : aller jusqu’au bout ou pas?
Je n’ai pas de réponse formelle, tout dépend du livre. Si l’histoire m’intéresse mais que le style de l’auteur ne me plait pas,je fais un effort pour le terminer,quitte à sauter quelques paragraphes. Mais si je n’aime ni l’histoire, ni le style de l’auteur, je passe vite à autre chose !

Etes-vous pour le partage des livres ou préférez-vous avoir une bibliothèque séparée de celle de la personne avec qui vous vivez ?
Euh… on peut partager ses livres tout en ayant une bibliothèque séparée non ? Anyway…
Je vis chez mes parents et je suis dans la même chambre que ma soeur. Donc avoir une bibliothèque à moi seule serait un peu difficile. L’avantage c’est que ma soeur et moi on lit les mêmes livres (à quelques exceptions près) alors ça pose pas de problèmes de partager. Mais je sais que dans mon futur chez moi, j’aurai deux bibliothèques : une pour les livres en français et une autre pour les livres en anglais et portugais.

Livres neufs ou d’occasion ?
Tout dépend. Si le livre est vraiment en bon état, je l’achète d’occasion. Parfois, avec la différence, je peux acheter un autre livre !

Continue Reading

Doctor Who

Doctor Who vous connaissez ? Non ? Et bien plus pour longtemps !

doctor_who_logo

Fiche d’identité :

Doctor Who est une série britannique qui a vu le jour en 1963 !
679 épisodes et 8 « Doctor » plus tard, la série s’arrête. On est en 1989.
Quelques années après, un jeune scénariste, Russel T. Davies, fan de la série depuis sa plus tendre enfance, décide de la remettre au goût du jour.
C’est de cette nouvelle version dont je vais vous parler.
26 mars 2005 : Diffusion du premier épisode de la première saison de la nouvelle version de Doctor Who sur BBC.
Elle est aussi bien accueillie que les précédentes ! Faut dire que « Doctor Who » est un symbole de la culture britannique ! Il n’y a pas un britannique qui ne connaisse pas « Doctor Who ! » Le Doctor est aussi populaire que la Reine !

J’ai connu Doctor Who après avoir vu Torchwood (cf article pour comprendre). Au début, j’ai regardé par curiosité. Et puis au bout de 3 épisodes j’étais fan. Je m’étais toujours dit que si je devais acheter les DVD d’une série, ce serait de Veronica Mars et Le Monde de Joan. Finalement, ça a été Torchwood et Doctor Who. C’est dire combien je suis “addict” !

Si j’en parle maintenant, c’est parce qu’à partir du 24 novembre, France 4 rediffuse les saisons 1 à 3 épisodes de Noël compris, tous les lundis à 14h45, deux épisodes à chaque fois. Cela dans le but de commencer pour Noël la diffusion des épisodes inédits : l’épisode de Noël 2007 avec Kylie Minogue, et la saison 4 (en prime-time si tout va bien !)

Pourquoi j’aime Doctor Who ?

  • Pour son ton décalé : extra-terrestes, fantômes, Charles Dickens, Loup-Garou, Reine Victoria, Agatha Christie, Mme de Pompadour, se croisent avec le Doctor et ses compagnons.docsound
  • Pour le Doctor : il est fascinant. Surtout quand il est joué par David Tennant. Il sait tout sur tout, il parle à une vitesse extraordinaire, il est drôle, il est classe. Mais il est aussi tiraillé entre l’amour qu’il porte à ses compagnons, et le fait qu’il sait qu’à un moment il devra continuer seul.
    Le Doctor, on l’aime et on le déteste à la fois.
  • Pour les différents genres : comique, fantastique, science-fiction, historique, politique se mêlent au fil des épisodes
  • Parce qu’on passe par toutes les émotions dans un épisode !
  • Pour l’inventivité des scénaristes : les épisodes, les saisons se suivent mais ne ressemblent pas. Ils arrivent toujours à se renouveler et se diversifier. La saison 1 est plus familiale, plus drôle et au fur et à mesure, ça devient plus noir, plus dramatique – un peu comme les Harry Potter.
  • Parce qu’on ne se lasse pas de ce Doctor déjanté, fonceur, mais toujours prêt a aider les autres.
  • Parce que c’est une série excellente. Pour reprendre les termes du Doc : « Fantastic », « Brilliant », « Molto Bene »

En résumé, si :

  • Vous aimez la culture Britannique
  • Vous voulez passer un bon moment devant votre télé : rires, larmes, peur…tout y est !f3
  • Vous adorez l’humour des Britanniques
  • Vous avez aimez David Tennant dans Harry Potter (il jouait Barty Croupton Junior)
  • Vous êtes fan de Secret Diary of a Call Girl : Billie Piper joue le rôle de Rose Tyler dans les saison 1,2 et 4.
  • Vous aimez tout ce qui est décalé
  • Vous voulez découvrir de nouvelles choses

Alors « Doctor Who » est fait pour vous ! Et si vous ne vous sentez pas concerné par ce que j’ai dit précédemment, et bien, c’est une raison de plus pour découvrir !

Raisons de ne pas regardez “Doctor Who” :

  • La musique du générique peut vite vous énerver
  • Vous n’aimez pas les séries en VOST . Car oui, il faut regardez Doctor Who en VO ! Avec la version française, beaucoup de choses se perdent : l’humour, les sentiments qu’on ressent dans leur voix, des caractéristiques de la personnalité des personnages. Cliquez <ICI> pour avoir le détail de pourquoi la VO est mieux.
  • Les DVD vendus en France sont NULS ! 30€ pour 13 épisodes, pas de bonus, pas d’épisodes spéciaux, pas de « Doctor Who Confidential » ça ne vaut vraiment pas le coup !

Et voila la musique du générique qui pourrait en agacer plus d’un(e) !
http://sweet-madness.hautetfort.com/media/01/02/968064998.mp3

Continue Reading

Jane Eyre

J’ai fini ma relecture du livre avant hier.
Relecture car je l’avais déjà lu il y a quelques années, mais il est au programme de mon Jane Eyre cours de littérature.
De tous les livres que j’ai du lire pour les cours, c’est le seul que j’ai lu avec joie et passion !

Jane Eyre, quand on le commence, difficile de s’arrêter ! J’avais oublié combien j’aimais la manière d’écrire de Charlotte Brontë. Elle ne tombe jamais dans le sentimentalisme : elle a fait de Jane une héroïne forte, téméraire, intelligente, qui n’a pas grand chose à perdre, mais bien tout à gagner !

J’admire Jane. Même dans les pires moments, quand elle croit que la fin est proche, elle tient bon. Elle est… forte. Je sais, je me répète mais c’est vrai. J’aime sa manière d’être, sa façon de parler, sa timidité qui en fait ne l’est pas.
J’aime Jane car elle est partie de rien et est arrivé à tout. Et tout ça, par la force de sa volonté. Jamais elle ne s’est laissée abattre, jamais elle ne s’est découragée, et les rares fois où ça lui arrivait, ça ne durait pas bien longtemps ! Jamais je n’ai eu l’idée de la plaindre, je savais qu’elle arriverait à s’en sortir, que c’était juste un mauvais moment à passer.

Quant à Rochester, jamais je ne l’ai trouvé distant ou froid. Il a un caractère particulier, mais comme Jane, c’est parce qu’il a subit de nombreuses épreuves par le passé. J’aime son côté “vulcanien”, ses sautes d’humeur, ses questions bizarroïdes. On ne sait jamais à quoi s’attendre avec lui, ça le rend intéressant à étudier et à observer et Jane s’en donne à cœur joie !
Et puis, c’est un très bon acteur et un calculateur : mention spéciale au passage où il utilise Blanche pour rendre Jane jalouse et ainsi être sur de ses sentiments.
Rochester sous ses airs de « Vulcain » est un homme torturé, amoureux, romantique (voyez ses déclarations d’amour à Jane), qui ne se croit pas supérieur aux autres car plus fortunés : Jane et lui étaient égaux, il ne cesse d’oublier qu’elle n’est « que » gouvernante.

J’aime beaucoup la relation entre Jane et Rochester. Au départ, la curiosité s’installe entre eux : ils ont chacun une forte personnalité qui, comme je l’ai déjà dit, sont vraiment intéressante à étudier. C’est ce qui se passe entre eux : ils sont curieux, ils se cherchent, se découvrent, essaient de percer à jour les sentiments de l’autre… Et au fur et à mesure qu’ils s’observent, des sentiments amoureux naissent entre eux. Et ce qui au départ était un défaut devient leur plus grande qualité.
Rochester a été le premier à tomber sous le charme, et selon moi, c’est arrivé dès qu’il l’a rencontré dans le bois. Dès le début, il a été attiré par elle, elle était différente de toutes les demoiselles autour de lui, son esprit est à la hauteur du sien, il sent qu’il a trouvé quelqu’un avec qui parler, et qui le comprend.
Les sentiments amoureux de Jane sont venus plus tard, quand elle a commencé à voir que Rochester s’intéressait à elle. A partir de ce moment, elle a porté un tout autre regard sur lui. Et chaque fois que ce dernier ne faisait pas attention à elle, ses sentiments se renforçaient.

Le livre est parfait en tout point, l’histoire est cohérente du début à la fin. Mais j’avoue tout de même avoir un peu de mal avec le passage où Jane découvre comme de par hasard que les membres de la famille qui l’a si gentiment recueillie sont ses cousins ! Je trouve ça un peu « fort » on va dire. Qu’ils connaissent ses cousins passe encore, mais qu’elle soit tombée pile-poil chez eux, j’ai eu peu de mal à m’y faire. Mais bon, faut se dire que Dieu est derrière tout ça …

 
Copié-collé ce que j’ai posté sur le forum “The Inn” le 17/12/08

Continue Reading

Becoming Jane

Je me suis enfin décidée à faire un article sur le film “Becoming Jane”, pour le lire, il vous suffit de cliquer sur l’image.

Becoming Jane

Un petit conseil tout de même : n’achetez pas le DVD français du film ! Vous payerez 26€ pour un DVD sans aucun bonus intéressant !! J’ai refusé d’acheter le DVD directement lors de sa sortie en France justement à cause de ce manque de bonus… Je l’ai fait venir des USA. J’ai payé moins cher, et j’ai les bonus. Et pour les plus réticents, ne vous en faites pas, les sous-titres sont en français 😉

 

Continue Reading

Le Monde de Joan

Je ne sais pas pourquoi, mais depuis la semaine dernière, je suis en mode nostalgie. J’étais dans mes recopiages de cours quand j’ai eu une soudaine envie de revoir « Le Monde de Joan » Hop, ni une ni deux, je demande à mon meilleur ami Google de me trouver les épisodes.

Joan of Arcadia Raa, comme elle m’avait manqué cette série ! En 4 ans, j’avais oublié de nombreux détails ! Oubli vite oublié…
Certaines on peut-être eu la chance de voir la série soit lors de sa toute première diffusion sur 13ème Rue ou alors sur TF1 (avant que la chaîne n’arrête la série…), pour les autres, voila une petite présentation rapide : 

Le Monde de Joan (Joan of Arcadia en VO) raconte la vie pas tout à fait normal d’une jeune demoiselle de 16 ans, Joan Girardi. Elle vient de s’installer avec toute sa joyeuse famille à Arcadia, son père étant devenu le nouveau Chef de la Police locale. C’est aussi l’occasion pour la famille de passer à autre chose. En effet, un peu plus d’un an auparavant, le fils aîné Kevin a eu un accident de voiture, il est ressorti dans un fauteuil roulant.
Joan avait la vie d’une fille de son âge jusqu’à ce qu’un beau jour, elle rencontre dans le bus un garçon super mignon. Son nom : Dieu ! Non, elle n’a pas d’hallucinations ! Tout le monde peut voir et même parler à ce garçon super mignon, mais personne à part Joan ne sait qu’il est Dieu. A partir de là, sa vie va prendre un sacré tournant. Dieu va lui apparaître sous différentes formes pour lui demander de faire des choses : ça peut aller de faire la lessive, à construire un bateau en passant par s’inscrire à des cours avancés. Toutes ces actions vont avoir non seulement des répercussions sur elle, mais sur tout son entourage. Au début, elle était réticente, mais elle va vite comprendre tout ce que ses actions (jugées bizarres par sa famille) peuvent apporter autour d’elle.

Vous l’aurez compris, c’est un (gros) clin d’œil à Jeanne d’Arc (Joan of Arc en anglais) : Dieu, ses demandes, les répercussions…

Joan of Arcadia traite de sujets tels que la religion (évidemment !), le rôle de la justice, l’amitié, l’amour, le sexe, la vie après un accident, l’alcoolisme…  Des thèmes auxquels nous sommes encore tous confrontés aujourd’hui et qu’on retrouve dans de nombreuses autres séries, mais pas abordé de façon aussi originale. Partir de l’histoire de Jeanne D’Arc et la transposer dans un contexte moderne, c’était vraiment bien pensé !

On s’attache très vite aux personnages que ce soit à Luke, le petit génie scientifique ou alors à Grace, qui se cache derrière sa réputation de anti-tout et qui dit des tas de choses mais ne les pense pas toujours ou encore à Adam, ado dévasté par le décès de sa mère qui rêve de faire une carrière artistique ou même à Joan, qui ne rêve que d’une chose : avoir la vie normale d’une fille de son âge.

On rigole face aux conversations entre Joan et Dieu, on réfléchit quand des thèmes sérieux sont abordés, on pleure quand Joan pleure… et on se dit que les épreuves qu’elle traverse, on pourrait les subir aussi (l’accident de Kevin, la mort d’une amie…).
Et on aimerait des fois voir un type mignon dans le bus qui nous apprendrait qu’il est Dieu, qu’on a le pouvoir de changer les choses (sans pouvoirs magiques) et que notre vie va changer du tout au tout… 

Amber Tamblyn Le Monde de Joan a révélé Amber Tamblyn au grand public. Après l’arrêt de la série, elle s’était consacrée essentiellement au cinéma, vous avez notamment pu la voir dans 4 filles et un jean  ou encore dans The Grudge 2, et dans d’autres films mais qui ne sortiront sans doute jamais en France…Elle revient bientôt dans le rôle principal de la série « The Unusuals » (sera-t-elle diffusée en France, telle est la question !)

La série a été arrêtée à la fin de la saison 2, au moment où ça devenait encore plus intéressant : Joan découvrait que Dieu parlait à quelqu’un d’autre, Ryan (joué par Wentworth Miller !) mais que ce dernier refusait de suivre ses directives… Ryan incarnait la mal, et Joan le bien… la suite il faut donc l’imaginer vu que tout s’est arrêté…

Les gens ont dû trouver que c’était une série trop moralisatrice ou trop portée sur la religion… C’est dommage. Elle méritait d’être reconduite pour encore 1 saison, ou au moins de finir avec un dernier épisode digne de ce nom…

Si la série vous intéresse et que vous êtes plutôt bon en anglais, les DVD des deux saisons sont disponibles sur amazon.com, sinon, il est aussi possible de télécharger les épisodes sur internet et de trouver les sous-titres français au même endroit…

Ecrit le 5 décembre 2008

Continue Reading