L’Ombre d’Emily – Paul Feig

Je vous la fait courte : j’ai adoré ce film ! Je m’attendais à un thriller noir, un Gone Girl en plus léger, mais je ne pensais pas que ce serait aussi déjanté. J’aurais dû m’en douter pourtant, Paul Feig étant davantage habitué aux comédies qu’aux thrillers.

Il faut l’avouer, le scénario ne brille pas par son originalité : Stéphanie Smothers, mère au foyer et vlogueuse, se lie d’amitié avec Emily Nelson, blonde sulfureuse aussi adulée que redoutée. Un jour, Emily disparaît. Est-elle partie ? A-t-elle été enlevée ? Est-elle morte ? Que s’est-il passé ? La police fait peu cas de sa disparition, alors Stéphanie, qui a du temps à occuper, décide de mener l’enquête. Le film enchaîne les clichés et les rebondissements absurdes et prévisibles mais c’est tellement assumé que ça fonctionne.

J’ai vraiment adoré le personnage de Stéphanie. Toujours de bonne humeur et prête à rendre service, pas par intérêt, mais par réelle envie, parce que c’est dans son caractère. Si au début elle semble quelque peu ingénue, on découvre bien vite qu’elle est en fait pleine de ressources et bien plus futée qu’il n’y parait ! Et qu’elle aussi a des choses à cacher. Anna Kendrick est formidable dans le rôle, elle rend à la perfection la naïveté et l’espièglerie de Stéphanie.

Blake Lively est impeccable en Emily. J’ai passé la soirée à chercher qui d’autre aurait pu interpréter le rôle, mais aucun nom ne m’est venu. Elle a vraiment un charisme et une élégance innés qui vont au personnage ! Mention spéciale à Darren, Stacy et Sona, les trois parents d’élèves, dont le cynisme et la jalousie ne sont en fait que l’expression de leur admiration.

J’ai beaucoup aimé la réalisation, notamment les vidéos de Stéphanie via lesquelles elle tient ses abonnées au courant des avancées de son enquête, et surtout les flashbacks, tout particulièrement dans les scènes où Emily et Stéphanie se font des confidences : ce qu’elles se racontent est souvent bien loin de la vérité qui nous apparait dans les flashbacks.

Si L’Ombre d’Emily n’a pas la profondeur d’un Gone Girl ou d’un La Fille du Train, il a cependant tout le glamour et l’énergie nécessaires pour en faire un thriller domestique des plus divertissants ! Je n’ai qu’une envie maintenant : découvrir le roman de Darcey Bell, Disparue, dont est adapté le film.

En bref :

Trois bonnes raisons de le voir :

  • le duo d’actrices efficace
  • les tenues (on en parle des robes 50s de Stéphanie et Emily ?!)
  • l’absurdité assumée de l’ensemble

Probabilité de revisionnage : 100% – je ne manquerai pas de le proposer lors d’une soirée pyjama ! Rien de mieux qu’un thriller de 2018, pour se préparer aux bons films policiers de cette année.

(Et si les thrillers ne sont pas votre tasse de thé, dans un autre genre, le meilleur du cinéma d’Asie en 2019, vous attend sur Cinetrafic !)

L’Ombre d’Emily

Réalisé par Paul Feig
Avec : Anna Kendrick, Blake Lively, Henry Golding, Rupert Friend…
Synopsis : Dans une petite ville des Etats-Unis, la meilleure amie d’une bloggeuse disparaît mystérieusement.
En DVD, Blu-Ray et VOD depuis le 8 février, chez Metropolitan Filmexport (SiteFacebook)

You may also like

Un commentaire

  1. Je ne suis habituellement pas thriller, mais j’avais vu passer des images de ce film qui m’avait donné envie (enfin, avouons-le, des images de Blake Lively en costume) et ce que tu dis m’attire encore plus vers le film !

Laisser un commentaire