L’homme qui venait du Nord.

L’homme du lundi n’est plus aussi régulier qu’avant, mais il est toujours là !

Et aujourd’hui, le gentleman du jour nous vient d’un pays nordique où les gens montent des meubles en kit et écoutent Abba. Oui vous l’aurez compris le gentleman du jour n’est autre que

Alexander Skarsgård

04.jpg

Alexander Johan Hjalmar Skarsgård (à vos souhaits!) est né le 25 août 1976, à Stockholm dans le quartier Vällingby. Alexander a commencé sa carrière d’acteur à l’âge de 8 ans dans des films et séries télés suédoises. A 16 ans il décide que le métier d’acteur n’est pas fait pour lui et arrête les tournages pour se concentrer sur ses études. 

Alexander était un ado “rebelle”, et à 19 ans au lieu de s’inscrire à la fac il s’engage dans l’armée – durant son temps à l’armée il se met à réfléchir à son avenir. Finalement il s’inscrit à la Leeds Metropolitan University, avant de partir pour New-York où il entre au Marymount Manhattan College afin d’y étudier le théâtre. Après 6 mois à New-York, une histoire de coeur lui fait reprendre le chemin de la Suède. Sa relation amoureuse échoue, mais Alexander décide tout de même de rester encore quelques temps en Suède.

On le voit alors dans de nombreuses productions suédoises, mais Alexander lui veux plus que les meubles en kit et Abba, il veut travailler hors de la Suède. Un passage à Los Angeles lui donne l’occasion de rencontrer un agent et d’obtenir un rôle dans le film Zoolander de Ben Stiller. Après quoi, il retourne en Suède pour jouer dans les pièces Who’s Afraid of Virginia Woolf ? et Bloody Wedding. 

Alex-in-Om-Sara-alexander-skarsgard-2900316-330-260.jpgnormal_04.jpg

Il en profite alors pour co-écrire et co-produire un court métrage : Att döda ett barn (qui en anglais donne To Kill A Child). Malheureuseument, le succès international n’est pas au rendez-vous, et Alexander se retrouve alors à faire des allers-retours entre la Suède et Los Angeles pour auditionner pour des rôles qui ne l’intéressent pas vraiment.

Jusqu’au jour où il se voit proposer le rôle du Sergent Brad “Iceman” Colbert dans la série Génération Kill produite par HBO.

normal_07.jpg

Alexander à passé 7 mois dans le désert en Namibie, mais ça a vallu le coup : Alexander s’est fait remarqué, et peu de temps après la fin de la série, il se voit proposer le rôle de Eric Northman, le vampire le plus sexy qui soit à Bontemps dans la série True Blood.

normal_15.jpg normal_01-1.jpg

En 2011, on verra souvent Alexander sur nos écrans, entre la saison 4 de True Blood et les films Straw Dogs et Melancholie dans lesquels il jouera l’un des rôles principaux !

Alexander c’est donc 1m93 de vikingism pure, avec le blond et les yeux bleux qui vont avec ! De quoi donner envie de se mettre au suédois…

Une dernière photo pour la route ? ^^

Alexander_Skarsgard_Eric-249x300.jpg

You may also like

10 commentaires

  1. OMG, il a juste 1 an de plus que moi??? (et il partage sa date d’anniversaire avec mon grand-père, c’est un signe XD)
    *_* En tout cas, c’est chaud le nord…
    (Et dans Melancholia, il joue avec son papa… si c’est pas mignon…. XD)

  2. “Les contraires s’attirent” c’est pas ce qu’on dit ? ^^
    (et je pense aussi… sans doute est-ce pour ça qu’elle ne s’est pas encore manifestée? xD)

  3. Et oui, l’est pas si vieux que ça ^^ Et je suis d’accord, c’est un signe !
    J’ai toujours dit que le Nord c’était un chouette coin! Même le Doctor il vient du Nord 😛

  4. Ton mari ? Et bien je suis désolée de t’apprendre qu’il est polygame… ou en tout cas, qu’il a plusieurs maîtresses…
    Et j’aurais pas dit mieux *_*

Laisser un commentaire