James Murray

C’est lundiiiii ! Et parce que Pando nous est revenue du Pays_du_Loch_Ness_et_Monstre_Du il y a peu, je lui dédie le gentleman du jour, qui est

James Murray

Large_James-Murray.jpg

James Murray a vu le jour dans l’une des villes les plus connues dans le monde du football – je parle bien sur de Manchester – le 22 janvier 1975.

Il a eu son premier rôle en 1979 dans la série « Shoestring », il avait alors 3 ans – précoce le James ! Bon, après ça il n’a rien fait jusqu’en 1995, mais quand même ! James Murray a eu des rôles plus ou moins importants dans des films ou séries, jusqu’en 2000, où il a eu son premier rôle longue durée. C’était dans la série North Square. Il jouait le rôle d’un type nommé Johnny Boy (un nom comme ça, ça ne s’invente pas) aux côtés de mon ex-mari Rupert Penry-Jones.

ns20.jpg

Après ça, les tournages se sont enchaînés – le temps d’un film ou d’un épisode le plus souvent. En 2004, il joue le rôle de Liam Carney le temps de 12 épisodes dans la série Cutting-it.

PDVD_346.JPG

Il n’est présent que pour 12 épisodes certes, mais on le voit chanter ^^

Par la suite on le verra en Dick Dewy dans l’adaptation du roman de Thomas Hardy Under the greenwood tree puis dans un épisode de Miss Marple…

0001k2we.png

Et 2007 sera l’année de sa consécration lorsqu’il obtient le rôle de Stephen Hart dans la série britannique Primeval (plus connue chez nous sous le nom de Nick Cutter et les portes du temps). James Murray se fait alors connaître à l’étranger… et c’est tant mieux non ?

1141.JPG

Comme tout acteur britannique digne de ce nom, James Murray a tout autant de « classe » en costume d’époque et chapeau….

Greenwood01.jpg

Que couvert de sang ^^

005.jpg
Continue Reading

Happy Birthday Mr Jones

Aujourd’hui, 19 août, c’est l’anniversaire de mon Tea Boy ! Je me devais de lui consacrer un article ^^

Et je fais d’une pierre deux coups car cet article servira aussi pour la catégorie « Gave me meaning » (tout le monde ne connait pas forcément le gentleman qu’on voit un peu partout sur mon blog)

Tea Boy d'amouuur.jpg

Je ne vous apprends rien en vous disant que Ianto Jones est mon personnage préféré dans Torchwood n’est-ce pas ? La question est de savoir « Pourquoi lui ? »

C’est simple : c’est parce que Jack mis à part, c’est le personnage sur lequel on en sait le moins.
Dans toute la première partie de la saison 1, Ianto est en retrait. Il est juste chargé de faire le sale boulot – comme par exemple s’occuper de la paperasse, nettoyer derrière les autres… Quand les autres sont sur le terrain, lui reste au Hub, et quand tout le monde est au Hub, lui passe plus de temps à leur faire du café qu’à vraiment participer à l’affaire. D’où le surnom de « Tea Boy ».
Ce simple statut lui fait mal, mais il n’en laisse rien percevoir… jusqu’à l’épisode « Cyberwoman » en tout cas. Là il se lâche, et dit tout ce qu’il a sur le cœur… et n’hésite pas à frapper Jack ^^

Par la suite, il est toujours aussi en retrait, mais n’a plus peur de prendre des initiatives – qui s’avèrent toujours des plus utiles et efficaces. Jack – et les autres membres de l’équipe- commencent alors à le voir comme autre chose qu’un simple Tea Boy.

TW_S01E12-13-0000000.jpg

Et alors la saison 2, on peut carrément dire que c’est sa saison. Il « s’épanouit », il va sur le terrain avec les autres, et Jack ne l’intimide plus – il ose même outre-passer ses ordres ^^ Dans cette saison, Owen et lui font la paire pour ce qui est des remarques ironiques et sarcastiques aux moments les plus inopportuns – Sleeper étant sans aucun doute l’épisode culte pour ce qui est des meilleures répliques !!

tw202_0942.jpg

Ianto est un type comme les autres, et c’est d’autant plus facile de s’identifier à lui. Il est intelligent, mais n’est pas non plus un génie, il fait des erreurs mais essaye de les réparer par la suite, il est réservé mais toujours prêt quand il faut agir… Et puis, Ianto est quelqu’un qui s’attache très vite et très fort. Il ne le montre pas toujours pas (comme Jack quoi) mais il tient énormément à ses amis… Même dans les pires moments, le sort des autres l’importe plus que le sien – comme dans Countrycide par exemple, ou encore dans Meat. Tant pis s’il se fait prendre, tant que ça permet aux autres de s’en sortir…

2x11Adrift-00598.jpg

Ianto est le personnage qui a subit la meilleure évolution au fil des saisons. Il a un rôle de plus en plus important, et il a réussi à gagner le respect des autres, et surtout d’Owen. Bien sur coucher avec le patron ça doit aider mais on se rend bien compte dans Fragments que Ianto est un type obstiné, qui sait ce qu’il veut – c’est grâce à ça aussi qu’il a été recruté (bon, ça doit être un peu aussi grâce au fait que Jack « loves the suit  ») Parce que oui, il faut bien l’admettre Ianto « looks good in a suit » <3

ianto.jpg
Continue Reading

Laurence Fox

Nous continuons notre route à travers la British countrycide et allons aujourd’hui dans le Yorkshire, région natale de notre gentleman du jour, j’ai nommé

Laurence Fox

laurence_fox.jpg

Ce sujet de sa Majesté a vu le jour en 1978 dans le Yorskshire. Fils de l’acteur James Fox, il est le troisième d’une fratrie de 5 enfants, et Edward Fox, Robert Fox et Daniel Chatto ne sont autres que ses oncles (et Emilia Fox c’est sa cousine)

A l’âge de 13 ans, Laurence Fox entre à la Harrow School, où selon ses dires, il était très « timide avec les filles, sensible et un peu naïf ». Bien qu’il se soit fait de nombreux amis et que les cours de théâtre lui plaisaient énormément, il détestait le système strict de l’école et il ne se sentait pas toujours à sa place au milieu d’étudiants titrés et riches. (*caliiiiiin*)
Pendant le temps qu’il a passé à la Harrow School, Laurence Fox a de nombreuses fois eu des problèmes parce qu’il fumait, se battait, allait en ville et sortait avec des filles – d’ailleurs il a été expulsé quelques temps avant de passer son bac… Il a pu retourner à l’école pour passer ses examens, mais il avait l’interdiction de parler à quiconque. (et tout ça parce qu’il avait dansé avec une fille !)

Bien qu’il ait réussi brillamment ses examens, Laurence Fox n’a obtenu aucune place dans une université à cause du rapport que la Harrow School a écrit à son sujet. Il a alors travaillé comme jardinier pendant deux ans, et quelques temps après, il décide de s’inscrire à la Royal Academy of Dramatic Arts. Pendant les années qu’il y a passé, il a joué dans de nombreuses pièces, parmi lesquelles Titus Andronicus de Shakespeare, The Wild Duck de Ibsen ou encore The Provoked Wife de John Vanbrugh.

Mais là aussi, Laurence Fox n’était pas très apprécié – et le fait d’avoir joué dans le film d’horreur The Hole l’a rendu encore plus impopulaire car jouer dans un film ou une pièce en dehors de l’école est contraire aux règles de la RADA.

69199136_ph3.jpg
(L’abus de Banana Daiquiri est dangereux pour la santé, c’est bien connu)

A sa sortie de la RADA en juillet 2001, Laurence Fox a joué dans le film Gosford Park aux côtés de grands noms du cinéma tels que Maggie Smith, Tom Hollander, Michael Gambon, Kristin Scott Thomas et j’en passe!

gosford_park_2001_reference.jpg

Par la suite, il a continué les films en costumes en jouant un aviateur allemand dans Island at War, un officier SS dans The Last Drop (ne jamais participer à un casting pour un film traitant d’Hitler quand on est blond comme les blés), ou bien encore un soldat anglais dans les films Deathwatch, Ultimate Force et Coldtiz (aux côtés de Eve Myles ^^)

c_lf.jpg
(Green is my colour)

D’ailleurs sa performance dans Colditz a tellement plu à Kevin Whately que ce dernier a proposé son nom lors d’un déjeuner avec la production de « Inspecteur Lewis ». La suite vous la connaissez sans doute : Laurence Fox a obtenu le rôle du DS James Hathaway, le coéquipier de l’inspecteur Lewis joué par Kevin Whately.

Oiseau-de-feu--2008-.jpg
(L’amour c’est quand on regarde dans la même direction…)

Il a beau bien porté le costard-cravate, Laurence Fox se sent tout aussi à l’aise dans les costumes plus d’époque. On a ainsi pu le voir :

En amoureux éconduit de Jane Austen dans Becoming Jane

07_440x294.jpg
(Wouuuh,je lui emprunterai bien son chapeau)

Porter la barbichette en Sir Christopher Hatton dans Elizabeth : The Golden Age

cap-00847.jpg
(Je me sens chèèèèèèvre aujourd’hui)

Ou bien encore en Cecil Vyse dans l’adaptation ITV de A room with a view de E.M Forster.

Cecil and Lucy.JPG
(T’as de beaux yeux tu sais?!)

And last but not least… en Prince de Galles dans Whatever Love Means !

whateverlovemeansfox.jpg

Mais pour tout vous dire, c’est lorsqu’il porte la cravate que je le préfère… car il faut tout de même avouer qu’il la porte bien !

INSPECTEUR-LEWIS01.jpg
(Helloooooo…)

Et il la porte encore mieux quand il a sa femme à son bras…

billie-piper-and-laurence-fox.0.0.0x0.328x481.jpeg
(*marche nuptiale on*)

Et oui, le Whoniverse n’est jamais loin : Laurence Fox n’est autre que le mari de notre Rose Billie Piper adorée ^^ 

piper2909_468x375.jpg
(Ils sont troooop choupiiiiiiiiiiiis <3)
Continue Reading

Marc Warren

Retour en Angleterre avec le gentleman du jour, j’ai nommé

Marc Warren

marcwarren.jpg
(Helloooooo…)

Marc Warren a vu le jour sur le sol de sa Majesté le 20 mars 1967 à Northampton dans le Northamphtonshire (ooooh, c’est là que se passent la majorité des conventions Torchwood… *toutélié* )

Très peu de choses sont connues de la vie personnelle de Marc Warren – contrairement à un dont je ne citerai pas le nom, il  n’est pas du genre à faire étalage de sa vie au monde entier – mais j’ai quand même réussi à trouver quelques petits trucs du genre : il mesure 1m75, il a été à la East 15 Acting School, il aime jouer au snooker, et adore faire de la magie – il est très bons dans les tours avec des cartes et quand il s’agit de faire illusion.

Je peux aussi vous dire qu’il est très impliqué dans la National Society for Epilepsy et qu’il habite à Londres – tout en restant très actif au sein de la communauté de sa ville natale ^^

Marc Warren a débuté sa carrière d’acteur en 1989 dans l’épisode « Battlefield Part 1 » de la série Doctor Who et depuis 20 ans maintenant, il n’a fait qu’enchaîner les tournages – le temps d’un épisode ou pour un rôle plus régulier, tous ces tournages font qu’aujourd’hui Marc Warren a une filmographie très longue et surtout des plus diversifiées.

Dans cette filmographie on retrouve bien évidemment les séries dans lesquelles tout acteur britannique se doit de figurer, j’ai nommé bien sur Casualty, The Bill, Miss Marple and cie !

Tous ses tournages a répétition ont permit à Marc Warren de tourner avec de nombreux acteurs britanniques de talent – et nombreux d’entre eux dans une seule série : State of Play où il cotoie John Simm, Bill Nighy, James McAvoy, Kelly MacDonald, David Morrissey ou encore Philip Glenister.

mark_warren.jpg
(Je vois la vie en roooooooossseeeeee)

D’ailleurs, quelques temps plus tard il retrouvera John Simm et Philip Glenister dans Life on Mars

lifeonmars460.jpg
(J’ai perdu ma brosse… J’ai dû utiliser un pétard à la place. )

Et quelques années encore plus tard, ça sera James McAvoy dans le film Wanted… Qui a dit que le Royaume-Uni était une petite île ?

Marc_Warren_in_Wanted_Wallpaper_21_1280.jpg
(Quelle est ma couleur ? Le rouge… sang!)

De nôtre côté de la Manche, Marc Warren est surtout pour connu son rôle de Danny Blue dans la série « The Hustle » (Les Arnaqueurs VIP en VF) où il a une classe de malade – la plupart du temps en tout cas ^^

hustle-warren14.jpg
(James Bond ?? Non! C’est Blue… Danny Blue)
 

Mais y a pas à dire, Marc Warren on l’aime surtout dans le rôle de Elton dans Doctor Who.

Parce qu’il faut savoir c’est que le Elton se marie très bien avec le Tardis

NewWorldWho26.jpg
(Chouette, moi qui avait plus de batterie sur mon portable!)
 

Mais en plus, avoir un Elton dans sa salle de bain, ça fait très tendance.

2641ftj.jpg
(Ladies and gentlemen, let the show begiiiiins !)

And last but not least… un Elton, ça chante et ça danse bien ^^

 

Continue Reading

Santiago Cabrera

 Aujourd’hui, on délaisse le Royaume-Uni pour l’Amérique du Sud avec notre gentleman du jour, j’ai nommé

Santiago Cabrera

santiago-cabrera-20070801-292518.jpg

Santiago Cabrera est né le 5 mai 1978 à Caracas (au Venezuela pour ceux qui aiment la géo) d’un père diplomate et d’une mère ménagère. Il a vécu à Toronto, Londres, Madrid et en Roumanie avant que l’homme de la maison décide d’aller vivre au Chili alors qu’il avait 15 ans.

Santiago Cabrera était le capitaine de l’équipe de football de son université, d’ailleurs il avait envisagé de poursuivre une carrière sportive avant que son prof d’art dramatique ne lui conseille de se tourner vers une carrière d’acteur.

Il a alors passé 3 ans dans une école d’art dramatique pour parfaire son jeu. Durant ces  années, il a joué dans de nombreuses pièces de théâtre telles que The Madras House, A Month in the Country, Napoli Milionaria, Britannicus, The Dutch Courtesan, The Strangeness of Others,A Field, Three Birds Alighting On , et il a même eu le rôle principal dans The Last Days of Don Juan.

Il fit ses gammes à la télé lors de sa dernière année d’études en jouant des petits rôles dans les séries britanniques Battles of Britain, Judge John Deed, Spooks ou encore As if.

Après ses études il monta sur la scène du Northampton Royal Theater pour jouer le rôle de Montano dans la pièce Othello ou le Maure de Venise de William Shakespeare, et quelques temps après il a tenu le rôle d’Octavio dans la mini-série Empire.

18461604.jpg

Santiago Cabrera fait partie des ces acteurs qu’on voit dans de nombreuses séries, dont on retient le visage, mais dont on ne retient pas forcément le nom… Parce que oui, vu comme ça, il peut vous sembler inconnu au bataillon, mais il ne l’est pas du tout.

Santiago Cabrera vous le connaissez sans même le savoir : vous l’avez tous vu dans la série qui a cartonné pendant un temps, je parle bien sur de Heroes ! Il y jouait le rôle du « Hero » le plus intriguant, j’ai nommé Isaac Mendez – le peintre qui peut peindre le futur.

santiago_cabrera_image_diaporama_paysage.jpg

Vous l’avez aussi vu dans Love and others disasters aux côtés de Brittany Murphy et Catherine Tate (et voila un film qui vient de faire une remontée en flèche sur ma PAV !) ou bien encore dans Che 1ère partie – L’Argentin où il interprétait le révolutionnaire cubain Camilo Cienfuegos.

Et dernièrement, grand nombre d’entre vous l’a vu porter l’armure dans la série (que je conseille à tous qui ne l’ont pas vu) Merlin – et oui, Lancelot c’est lui (et là, petite dédicace spéciale à Mademoiselle V, Gaelle et Pando ^^)

 
santiago-cabrera-3.jpg
 

Désolée pour le peu de photos, mais la connexion est plutôt lente et ça prend un temps fou à charger… Mais ne vous inquiétez pas, je me rattraperai la semaine prochaine ^^

 

Have a lovely day girls !

Continue Reading