#Girlboss – Sophia Amoruso

L’arrivée de la série Girlboss sur Netflix était l’occasion idéale de revenir sur le livre dont elle est (vraiment) très librement inspirée.

Plus qu’une autobiographie, #Girlboss de Sophia Amoruso est un vrai manifeste à destination des entrepreneuses, une sorte de mode d’emploi pour devenir une #Girlboss. C’est un livre fascinant et inspirant ! En plus de revenir sur son parcours, Sophia Amoruso a demandé à d’autres #Girlboss de partager leur propre expérience: Christene Barberich, (rédactrice en chef de Refinery29), Jenné Lombardo (fondatrice de The Terminal Presents), Leandre Medine (créatrice de Manrepeller.com) et d’autres encore. Comme elle, ces #Girlboss sont parties de rien et ont réussi là où on ne les attendaient pas.

Continue Reading

Conférence de presse : Théâtre Le 13ème Art [Paris]

Le 7 septembre dernier j’ai été conviée à la conférence de presse du nouveau théâtre Le 13ème Art, qui ouvrira ses portes dans quelques jours dans l’enceinte du Centre Commercial Italie 2.

J’ai ainsi appris que cela faisait 80 ans qu’il n’y avait pas eu de nouveau théâtre à Paris et que cet espace du centre commercial était à l’abandon depuis plus de 10 ans. L’ancien cinéma qui a failli devenir une salle de sport a finalement été transformé en lieu de vie et de culture. De quoi permettre à tous de cumuler shopping, restauration et culture !

Continue Reading

Bullet Journal VS Planner VS Smashbook

Photo via VisualHunt

Avec la rentrée qui arrive, je vois passer de plus en plus de tweets et posts Facebook de gens à la recherche d’une façon de mieux s’organiser au quotidien. Le Bullet Journal est le système qui revient le plus souvent. Et c’est probablement le plus efficace aussi. Le problème c’est que beaucoup de ceux qui veulent se lancer dans l’aventure semblent totalement effrayés par le Bullet Journal. La raison qui revient le plus souvent est qu’ils n’ont pas de fibre artistique et n’auront jamais un Bullet Journal aussi beau et bien illustré que ceux qu’ils voient passer sur Instagram. J’en vois aussi beaucoup dépenser des sommes assez importantes dans des carnets, stylos, feutres dans l’espoir que cela les aidera et motivera pour finir par laisser tomber au bout de quelques mois, voire semaines.

Et c’est dommage. Parce qu’à la base, le Bullet Journal ce n’est pas ça. Les seules choses vraiment nécessaires au Bullet Journal sont un carnet et un stylo. Rien de plus. Le Bullet Journal a évolué avec le temps et a fini par être assimilé à deux autres concepts, le Planner et le Smashbookqui eux reposent sur un côté bien plus créatif et fun que le Bullet Journal et pour lequel il y a un vrai contenu déjà tout prêt. L’inspiration de beaucoup d’adeptes du Bullet Journal vient d’ailleurs de ces deux concepts. Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de revenir sur ces trois concepts afin de vous aider à trouver celui qui vous correspond le mieux. 

Continue Reading

[Humeur] Bookstagram, Twitter et autres drames :(

J’étais partie pour faire un simple thread sur Twitter, mais il m’aurait fallu bien trop de tweets et les gens n’attendent généralement pas la fin pour réagir.

Depuis quelques jours, je vois passer d’innombrables stories Instagram et tweets de blogueurs et bookstagrammeurs énervés, tristes, médusés par ce qu’il se passe dans la e-communauté littéraire. Et je trouve ça à la fois dommage et normal.

“Dommage” parce que personne ne devrait se sentir harcelé et méprisé au sein d’une même communauté. Et “normal”, parce que, malheureusement, c’est une des conséquences bien établies d’internet et des réseaux sociaux.

Si les autres sont le problème, vous êtes la solution.

En temps normal, je ne réagis pas à ce genre de “dramas”. Je ne fais pas partie de cette communauté, je n’ai pas connaissance de tous les faits et ne suis donc pas en position de force pour m’impliquer dans ces histoires. Je me contente généralement de suivre et observer de loin. Mais aujourd’hui, en voyant des comptes que je suis avec plaisir décider de tout arrêter à cause de ces “drames”, j’ai eu envie de réagir. De vous rappeler que vous ne devriez pas avoir à supprimer vos comptes Twitter ou Instagram simplement parce que vous en avez marre de voir un tel se plaindre ou qu’une telle vous irrite. 

Continue Reading

YANK! – The Musical (Charing Cross Theatre)

Jeudi, je suis retournée voir “YANK! A World War II love story“. Et c’était aussi beau et touchant que la première fois.

Je me doutais que j’aimerais ce spectacle: une histoire inspirée de faits réels, sur des soldats gays, pendant la Seconde Guerre Mondiale ? Ce musical était écrit pour moi ! Mais je ne m’attendais pas à aimer autant. Et quand je dis aimer, c’est autant que Wicked et Urinetown – voire Le Roi Soleil en son temps.

C’est une comédie musicale sans grandes prétentions, aux décors et costumes minimalistes, mais alors le cast est absolument fabuleux. Ils sont heureux et fiers d’être là, de raconter cette histoire, de la partager avec le public dans un petit théâtre sous la station de métro d’Embankment. Cela se ressent à chaque scène, chaque chanson, et ce dès la première réplique de Stu. C’est aussi un hommage à l’âge d’or des comédies musicales (1943-1959) et c’était alors l’occasion pour Joseph et David Zellnik de combiner plusieurs genres et spécificités de l’époque : Broadway et ses numéros de claquettes, le “big band”, le swing, les films d’Hollywood censés remonter le moral des soldats. 

Continue Reading