Lost in Austen | ITV – 2008

Comme son nom l’indique, Lost in Austen (Orgueils et Quiproquos en français) est une série autour de Jane Austen et plus précisément de son roman Orgueil et Préjugés.

L’histoire est simple : Amanda Price est une jeune londonienne passionnée par Jane Austen et qui lit et relit sans lasse Orgueil et Préjugés. C’est une façon pour elle de s’échapper de son train-train quotidien : son travail l’ennuie, son petit-ami Michael est bien loin de son idéal masculin – idéal qu’elle verrait bien sous les traits de Fitzwilliam Darcy. Lors d’une soirée passée en compagnie de son roman favori, Amanda entend un bruit étrange dans sa salle de bain : elle y trouve une jeune fille en chemise de nuit qui dit s’appeler Elizabeth Bennet et lui apprend qu’il existe un passage entre le Longbourn du 18ème siècle d’Elizabeth et le Londres de 2008 d’Amanda. Poussée par la curiosité, Amanda traverse le passage et Elizabeth lui ayant fermé la porte, elle se retrouve malgré elle coincée dans son roman adulé tandis que Elizabeth découvre le Londres du 21ème siècle. 

L’absence d’Elizabeth va bien évidemment entrainer des changements dans l’histoire, changements que Amanda va tout faire pour éviter. Le problème c’est qu’en voulant arranger les choses, Amanda enchaîne les maladresses et ne fait qu’empirer la situation.

Le but de la série n’est pas tant de totalement transformé l’histoire originale, mais bien l’idée que l’on se fait des personnages. Les scénaristes donnent leur vision de ce que Jane Austen ne nous raconte pas.

Exemple : Wickham n’est plus un être antipathique mais bien un jeune homme adorable prêt à aider Amanda alors qu’il ne sait rien d’elle. Il est toujours aussi ambitieux et calculateur, mais ne s’en cache pas. Caroline, la sœur de Bingley, est encore plus garce que dans le livre. Mais on apprend un petit quelque chose sur elle que jamais nous n’aurions imaginé… Quant à Fitzwilliam Darcy, il est détestable. On sait grâce au roman que c’est un homme orgueilleux et fier et plein de préjugés envers les gens de la campagne, mais là, c’est encore plus frappant !

La série n’a pas de gros défauts, c’est plus des manques. Par exemple, c’est dommage qu’on ne voie pas plus comment Elizabeth se débrouille dans le Londres moderne. Je sais que ça s’appelle « Lost in Austen », c’est donc un peu normal que ça se focalise sur Amanda, mais j’aurais aimé voir davantage Elizabeth.

Le dernier épisode va un peu trop vite. Cela aurait été intéressant de voir la réaction de l’entourage, que ce soit dans O&P que dans le vrai monde d’Amanda, ou alors si par hasard, ce changement avait eu une incidence sur le livre (un peu comme dans le livre Me & Mr Darcy, où les pages étaient devenues blanches). De plus, les scénaristes auraient pu aller un peu en plus en profondeur sur cette version de Wickham. Il aurait mérité qu’on se penche un peu plus sur son cas.

À part ces manques, j’ai adoré la série ! Surtout tous les clins d’œil à la version de la BBC de 1995, tels que la sonnerie du portable ou encore la scène de la chemise mouillée…

Le succès de la série mini-série tient à son fabuleux casting – pour la majeure partie inconnus lors de sa diffusion en 2008. Jemima Rooper campe une Amanda Price attachante, à la fois totalement perdue et dans son élément dans cette Angleterre d’Orgueil et Préjugés. Tom Mison et Morven Christie sont irréprochables en Charles Bingley et Jane Bennet, timides et ravissants. Tom Riley est parfait en George Wickham, ce vilain pas si vilain, bien au contraire. Mention spéciale à Hugh Bonneville qui nous offre un Mr Bennet adorable et à Elliot Cowan, qui a parfaitement réussi à rendre cette version de Darcy détestable tout en me faisait apprécier le personnage !

En résumé, une mini-série originale et divertissante, qui ravira les fans ou moins fans de Jane Austen !

You may also like

2 commentaires

  1. Ahhh Lost in Austen, j’avais bien aimé. Pas la série du siècle, mais j’avais trouvé ça divertissant. Et je suis d’accord, j’aurais aimé en savoir plus sur Elizabeth à notre époque !

  2. ah je n’ai vraiment pas adhere a cette serie…comment Darcy peut-il tomber amoureux de amanda qui est a 100 lieux de tout, classe, intelligence d’elisabeth?…bref je n’ai pas aime…sorryyyy….;)

Laisser un commentaire