Je t’ai rêvé – Francesca Zappia

img_0722202_zps1afecqae

Je t’ai rêvé de Francesca Zappia a été l’un de mes derniers coups de cœur de 2015. Je l’avais commencé par curiosité, ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre si ce n’est au fait que l’héroïne était atteinte de schizophrénie paranoïde.
Pour résumer en deux mots : j’ai adoré

Dès les premières pages j’ai été littéralement emportée dans le monde hallucinatoire et hallucinant d’Alex. Dès les premières pages je me suis attachée à Alex et à son envie de libérer les homards. Je pensais me retrouver face à un roman à l’atmosphère maladive, type Nos étoiles contraires (que je n’ai pas lu, précisément pour cette raison), mais ce fut tout le contraire. C’est léger, c’est plein d’espoir et d’humour. Francesca Zappia a réussi le pari d’écrire un roman d’une grande justesse sur un sujet important dont on parle peu et surtout, sans jamais tomber dans le pathos.

img_0716202_zpsblmzfvap

Alex, Miles, Tucker, les triplés, Jetta, Art, « Charlie » – des personnages tellement attachants qu’on regrette à chaque page qu’ils ne soient pas réels. On referme le roman le sourire aux lèvres mais le cœur gros : on aurait tant aimé rester plus longtemps avec eux.

Je t’ai rêvé c’est l’histoire d’une jeune fille peu ordinaire dont le seul désir est d’être « normale ». Je ne sais pas s’il faut chercher un message derrière tout cela, à part qu’il est tout à fait possible de vivre « normalement » malgré la maladie. Il suffit de trouver une personne prête à vous accepter tel(le) que vous êtes et à vous aider à faire la part des choses.

img_0732202_zps5lhvdh98

Quand j’étais avec lui, je n’éprouvais pas le besoin de regarder par-dessus mon épaule. J’adorais prétendre être une adolescente normale qui faisait le mur et que tout le reste et tout le monde était – juste – normal.

Un roman qui fait du bien, des dialogues percutants, des personnages avec lesquels on a envie de discuter, un livre qu’on a envie de faire découvrir à tout le monde : un vrai gros coup de cœur ! Et ça faisait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé.

Et la couverture est tellement magnifique.

img_0725202_zpsey0yn0uh

Je t’ai rêvé de Francesca Zappia – Collection R/Robert Laffont – 2015

Dans l’incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d’une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d’esprit suffisamment longtemps pour aller à l’université. Avant même qu’elle s’en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l’adolescence. Tellement habituée à la folie, Alex n’est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu’où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu’où pouvons-nous la croire ?

You may also like

7 commentaires

    1. Des avis positifs amplement mérités ! (et pourtant, d’habitude je suis du genre à éviter les livres qui sont trop appréciés, ça cache souvent quelque chose).

  1. Pourquoi j’ignorais que tu avais un blog ? haha
    J’ai reçu ce bouquin y’a quasi pile un an pour Noël et j’avais été un peu déçue même si je l’avais dévoré ! Dans mes souvenirs j’avais imaginé autre chose et du coup j’avais été déçue par le tournant de l’histoire (rhaaa ces préjugés) !

    Je l’avais tout de même conseillé autour de moi car le sujet était très intéréssant et très bien traîté on ne savait jamais vraiment où s’arrêter le rêve et la réalité !

    Très belle chronique en tout cas 😀
    Bises,

    Anaïs.

Laisser un commentaire