YANK! – The Musical (Charing Cross Theatre)

Jeudi, je suis retournée voir « YANK! A World War II love story« . Et c’était aussi beau et touchant que la première fois.

Je me doutais que j’aimerais ce spectacle: une histoire inspirée de faits réels, sur des soldats gays, pendant la Seconde Guerre Mondiale ? Ce musical était écrit pour moi ! Mais je ne m’attendais pas à aimer autant. Et quand je dis aimer, c’est autant que Wicked et Urinetown – voire Le Roi Soleil en son temps.

C’est une comédie musicale sans grandes prétentions, aux décors et costumes minimalistes, mais alors le cast est absolument fabuleux. Ils sont heureux et fiers d’être là, de raconter cette histoire, de la partager avec le public dans un petit théâtre sous la station de métro d’Embankment. Cela se ressent à chaque scène, chaque chanson, et ce dès la première réplique de Stu. C’est aussi un hommage à l’âge d’or des comédies musicales (1943-1959) et c’était alors l’occasion pour Joseph et David Zellnik de combiner plusieurs genres et spécificités de l’époque : Broadway et ses numéros de claquettes, le « big band », le swing, les films d’Hollywood censés remonter le moral des soldats. 

Continue Reading

[Théâtre] Hamlet – William Shakespeare / Robert Icke | Almeida Theatre

Hamlet est ma tragédie favorite de William Shakespeare. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais c’est le cas. Après avoir été surprise par l’interprétation de David Tennant et quelque peu déçue par le Hamlet de Benedict Cumberbatch, j’étais plus qu’impatience de découvrir la version d’Andrew Scott. J’ai déjà eu la chance de voir Andrew Scott deux fois sur scène, dans Emperor & Galilean et Birdland – deux rôles diamétralement opposés dans lesquels il excellait. J’étais donc relativement enthousiaste en prenant place dans le théâtre.

Et vous savez quoi : j’ai trouvé mon Hamlet. 

Continue Reading

Comic Con Paris | 21 – 23 octobre 2016

img_2945

Du 21 au 23 octobre, les super-héros ont de nouveau envahi la Grande Halle de la Villette ! Si l’événement souffre encore de quelques problèmes d’organisation, dans l’ensemble cette deuxième édition était à la hauteur. Si l’année dernière je n’ai pu y aller que le vendredi et le samedi, j’ai cette année décidé d’y aller les trois jours afin d’être sûre de pouvoir pleinement profiter des conférences et des invités.

Continue Reading

London Film and Comic Con | 29-31 juillet 2016

Si en 2015 je ne suis allée au London Film and Comic Con que le dimanche, cette année j’ai décidé d’y aller les trois jours afin de pouvoir pleinement profiter des animations et panels proposés autant par la Comic Con que la YALC (dont je parlerais dans un article à part).

S’il y a bien un point que j’admire à la LFCC, c’est l’organisation. La convention a lieu à l’Olympia Kensington, un grand parc des expositions sur 4 étages qui permet d’avoir des espaces bien séparés pour toute la convention : les panels ont tous lieu dans la même grande salle, les photoshoots et autographes sont tous regroupés dans une zone spéciale. On trouve aussi des panneaux un peu partout indiquant les horaires des animations. En ce qui concerne les photoshoots, ils sont organisés en « batch » numérotés, le matin ou l’après-midi, chaque « batch » est ensuite appelé dans l’ordre. Cela permet à chacun de bien organiser sa journée et de ne pas avoir à faire la queue pendant des heures. Le seul moment où nous avons eu à faire la queue longtemps c’était pour le panel de Jeremy Renner, mais c’était un choix personnel, nous voulions être sûres d’être bien placées.

Continue Reading
1 2 3 6