Adieu à Berlin – Christopher Isherwood

Adieu à Berlin est le roman à l’origine de la comédie musicale Cabaret (que je vous conseille vivement de voir un jour) et plus tard du film. Tous les évènements de Adieu à Berlin s’inspirent de la vie de l’auteur lui-même : il a vécu tout cela, il a rencontré toutes ces personnes, il leur est arrivé ce qui est raconté dans chaque partie. Adieu à Berlin peut se lire comme un roman, mais aussi comme un recueil de nouvelles (ce qu’il était à la base): Journal à Berlin (automne 1930), Sally Bowles, Ile de Ruegen (été 1931), Les Nowak, Les Landauer, Journal à Berlin (hiver 1932-1933).

Continue Reading

Rebelle Belle – Rachel Hawkins

Harper est la reine du lycée : première de la classe, représentante des élèves, cheerleader, toujours prête à s’investir dans de nouvelles activités ou œuvres de charité. Son but dans la vie : devenir la deuxième femme gouverneur de l’Alabama. Mais tout cela vole en éclats lorsqu’elle se retrouve coincée dans les toilettes avec un concierge agonisant qui a la « bonne » idée de l’embrasser juste avant de pousser son dernier soupir. La voilà devenue « paladine » avec tout ce que cela entraine de conséquences.

Continue Reading

Vice et Vertu – Suzanne Rindell

Vice et Vertu
Le roman de Suzanne Rindell est présenté comme « le faste et l’opulence du roman Gatsby le magnifique, alliés à la tension psychologique de Chronique d’un scandale : un roman hypnotique ».

J’ai vu le faste et l’opulence de Gatsby, mais je suis au regret de vous dire que je n’ai pas senti la tension psychologique, ni l’hypnotisme.

Continue Reading

La mer infinie – Rick Yancey

4708b56e-b136-4e70-bfd6-7eab9153a4fa_zps1e95c9ad.png

Rick Yancey explique dans les remerciements que l’un de ses défauts d’écrivain est qu’il a tendance à plonger trop profondément dans les vies de ses personnages. Je ne pense pas que ce soit un défaut, surtout quand il s’agit d’écrire une série telle que celle-ci, où les personnages sont au cœur du roman et où il est absolument nécessaire de nous faire ressentir toute leur humanité.

Parce que c’est bien de ça qu’il s’agit dans ce tome : d’humains et d’humanité, de ce qui les différencie des Autres. Être humain, c’est vouloir vivre; être humain, c’est se noyer dans une mer infinie; être humain, c’est se sacrifier pour les autres; être humain, c’est tenir ses promesses; être humain, c’est refuser de tuer une innocente pour en sauver six; être humain, c’est avoir le courage de tuer une innocente pour en sauver une autre.

Continue Reading

Outsiders – S.E. Hinton

957d98eb-b89d-4ae8-aa4f-ea076b8b5950_zpsf5401460.jpg

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce livre. Je savais juste d’après divers avis que Ponyboy était un type bien. Et puis dès les premières pages j’ai été « prise » par l’histoire de ce jeune Greaser pas comme les autres. Car oui, Ponyboy a beau être un Greaser, il est surtout un rêveur, un lecteur, un type intelligent qui veut autre chose qu’une vie de voyou…

L’histoire est racontée par Ponyboy, et se retrouve alors emplie de toute la naïveté d’un jeune greaser de 14 ans qui, certes, n’a pas eu la vie facile, mais qui ne connait pas non plus tout de la vie. On suit le fil de ses pensées, et tout cela ne rend la lecture que plus touchante. On ne dirait pas en lisant le résumé, mais Outsiders est un livre très émouvant.

Continue Reading