Conférence de presse : Théâtre Le 13ème Art [Paris]

Le 7 septembre dernier j’ai été conviée à la conférence de presse du nouveau théâtre Le 13ème Art, qui ouvrira ses portes dans quelques jours dans l’enceinte du Centre Commercial Italie 2.

J’ai ainsi appris que cela faisait 80 ans qu’il n’y avait pas eu de nouveau théâtre à Paris et que cet espace du centre commercial était à l’abandon depuis plus de 10 ans. L’ancien cinéma qui a failli devenir une salle de sport a finalement été transformé en lieu de vie et de culture. De quoi permettre à tous de cumuler shopping, restauration et culture !

Ce nouveau théâtre vu par Juste pour Rire dispose de deux salles : une petite salle de 130 places idéale pour des spectacles plus intimes et une salle bien plus grande de 900 places (modulable en 450). Cette dernière possède d’ailleurs la plus grande scène des théâtres privés parisiens avec un plateau de 19m d’ouverture de scène, 12m de hauteur et 11m de profondeur – ça n’a pas l’air comme ça, mais je vous confirme que c’est grand.

 

Ce lieu unique sera aussi pourvu d’un studio télé et d’un bar/restaurant qui accueillera toutes sortes d’activités culturelles : cafés littéraires, lectures, stand-up, etc ! Afin de rendre l’expérience encore plus unique, le théâtre a mis en place des services inédits, tels que parking gratuit, conciergerie et baby-sitting. Il sera aussi possible de devenir adhérent et d’ainsi profiter de nombreux avantages, tels que réductions sur le prix des places, pré-ventes et invitations à des rencontres et des événements privés. Plus d’excuses pour ne pas aller au théâtre !

Après une présentation de l’ensemble par chacun des acteurs ayant joué un rôle majeur dans la construction de ce nouveau théâtre, nous avons été invités à découvrir la salle en elle-même. Les travaux ayant pris du retard, nous n’avons pu avoir qu’un aperçu limité de l’ensemble, mais suffisamment pour constater la grandeur du plateau et le confort des sièges. J’ai été particulièrement ravie de noter la disposition des sièges : la scène étant au raz du sol, les premiers rangs se retrouvent les pieds sur la scène, un peu comme au Donmar Warehouse de Londres, ce qui renforce la proximité avec les artistes. 

Le théâtre ouvre officiellement ses portes le 26 septembre et proposera pendant les 13 premiers jours des visites et spectacles exclusifs pour découvrir le 13ème Art. Concernant la saison en elle-même, et bien je vous avoue que je suis très enthousiaste quant à cette programmation éclectique ! Moi qui ne suis en général pas très portée sur les programmations des théâtres parisiens, je dois dire que là je suis vraiment très intéressée par la majorité des spectacles présentés.

J’ai notamment vraiment très hâte de découvrir le Cirkopolis du Cirque Eloize et The Pianist qui, plus que des spectacles, ont l’air de vraies expériences visuelles. Je vous en reparle dans quelques semaines !

Cirkopolis – Cirque Eloize
The Pianist © Heli Sorjonen

En attendant, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site du 13ème Art pour découvrir la programmation complète et à me dire quels sont les spectacles qui vous tentent le plus !

Continue Reading

Bullet Journal VS Planner VS Smashbook

Photo via VisualHunt

Avec la rentrée qui arrive, je vois passer de plus en plus de tweets et posts Facebook de gens à la recherche d’une façon de mieux s’organiser au quotidien. Le Bullet Journal est le système qui revient le plus souvent. Et c’est probablement le plus efficace aussi. Le problème c’est que beaucoup de ceux qui veulent se lancer dans l’aventure semblent totalement effrayés par le Bullet Journal. La raison qui revient le plus souvent est qu’ils n’ont pas de fibre artistique et n’auront jamais un Bullet Journal aussi beau et bien illustré que ceux qu’ils voient passer sur Instagram. J’en vois aussi beaucoup dépenser des sommes assez importantes dans des carnets, stylos, feutres dans l’espoir que cela les aidera et motivera pour finir par laisser tomber au bout de quelques mois, voire semaines.

Et c’est dommage. Parce qu’à la base, le Bullet Journal ce n’est pas ça. Les seules choses vraiment nécessaires au Bullet Journal sont un carnet et un stylo. Rien de plus. Le Bullet Journal a évolué avec le temps et a fini par être assimilé à deux autres concepts, le Planner et le Smashbookqui eux reposent sur un côté bien plus créatif et fun que le Bullet Journal et pour lequel il y a un vrai contenu déjà tout prêt. L’inspiration de beaucoup d’adeptes du Bullet Journal vient d’ailleurs de ces deux concepts. Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de revenir sur ces trois concepts afin de vous aider à trouver celui qui vous correspond le mieux. 

Continue Reading

[Humeur] Bookstagram, Twitter et autres drames :(

J’étais partie pour faire un simple thread sur Twitter, mais il m’aurait fallu bien trop de tweets et les gens n’attendent généralement pas la fin pour réagir.

Depuis quelques jours, je vois passer d’innombrables stories Instagram et tweets de blogueurs et bookstagrammeurs énervés, tristes, médusés par ce qu’il se passe dans la e-communauté littéraire. Et je trouve ça à la fois dommage et normal.

« Dommage » parce que personne ne devrait se sentir harcelé et méprisé au sein d’une même communauté. Et « normal », parce que, malheureusement, c’est une des conséquences bien établies d’internet et des réseaux sociaux.

Si les autres sont le problème, vous êtes la solution.

En temps normal, je ne réagis pas à ce genre de « dramas ». Je ne fais pas partie de cette communauté, je n’ai pas connaissance de tous les faits et ne suis donc pas en position de force pour m’impliquer dans ces histoires. Je me contente généralement de suivre et observer de loin. Mais aujourd’hui, en voyant des comptes que je suis avec plaisir décider de tout arrêter à cause de ces « drames », j’ai eu envie de réagir. De vous rappeler que vous ne devriez pas avoir à supprimer vos comptes Twitter ou Instagram simplement parce que vous en avez marre de voir un tel se plaindre ou qu’une telle vous irrite. 

Continue Reading

YANK! – The Musical (Charing Cross Theatre)

Jeudi, je suis retournée voir « YANK! A World War II love story« . Et c’était aussi beau et touchant que la première fois.

Je me doutais que j’aimerais ce spectacle: une histoire inspirée de faits réels, sur des soldats gays, pendant la Seconde Guerre Mondiale ? Ce musical était écrit pour moi ! Mais je ne m’attendais pas à aimer autant. Et quand je dis aimer, c’est autant que Wicked et Urinetown – voire Le Roi Soleil en son temps.

C’est une comédie musicale sans grandes prétentions, aux décors et costumes minimalistes, mais alors le cast est absolument fabuleux. Ils sont heureux et fiers d’être là, de raconter cette histoire, de la partager avec le public dans un petit théâtre sous la station de métro d’Embankment. Cela se ressent à chaque scène, chaque chanson, et ce dès la première réplique de Stu. C’est aussi un hommage à l’âge d’or des comédies musicales (1943-1959) et c’était alors l’occasion pour Joseph et David Zellnik de combiner plusieurs genres et spécificités de l’époque : Broadway et ses numéros de claquettes, le « big band », le swing, les films d’Hollywood censés remonter le moral des soldats. 

Continue Reading

“…a turn or two I’ll walk, To still my beating mind.”

– The Tempest act 4, sc. 1 

Quand je suis à Londres seule, je finis toujours par faire de longues promenades. Et quand je dis « longues », ce n’est pas une heure, non c’est des heures et des kilomètres. Hier était une de ces journées : je suis partie à 13h45 et rentrée à 20h05. Selon l’appli « Santé » de mon portable, j’ai fait 24 796 pas et parcouru 14,9 km cet après-midi.

Et vous savez quoi ? Je n’ai pas vu le temps passer ! 

A la base, j’étais partie pour aller à la découverte d’Alexandra Palace, mais je me suis dit que c’était quand même dommage d’y aller seule, que je préférais y aller avec ma sœur une prochaine fois parce que les tours en barque c’est plus sympa à deux. Et puis, je n’avais pas envie d’aller m’enfermer dans le métro alors qu’il faisait si beau. Je me suis alors souvenue de l’exposition Queer British Art à la Tate Britain et me suis dit que tiens, c’était l’occasion d’y aller ! J’avais dans l’idée de faire une longue boucle : partir de Canal Reach, aller jusqu’à la Tate Britain, traverser Vauxhall Bridge, suivre la Tamise jusqu’à Tower Bridge, retraverser pour aller faire quelques photos à St Dunstan-in-the-East et remonter tranquillement jusqu’à King’s Cross.

Continue Reading