5 jours, 4 pièces, 3 Andrew, 2 villes… Part 3.

Cette fois, on va faire 2 jours et demi en une seule fois ! Mais chacun des grands moments de ces journées auront droit à un billet spécial, donc ça ira vite.

Day 3 : Dimanche – London

La journée du dimanche peut se résumer en 3 choses : Doctor Who, The Globe, Pulp (la dernière chose n’est valable que pour Elisha cependant)

Donc, première étape de la journée : Doctor Who Experience ! On avait pris nos billets pour une entrée entre 10h30 et 11h, l’idée étant d’y être à 10h30. On avait regardé et le tout devait durer 1h environ. Ça nous aurait donc laissé largement le temps d’être au Globe pour 13h.

SAM_1550.jpg   SAM_1549.jpg

Comme vous vous en doutez vu mon emploi du conditionnel, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Déjà, pour cause de travaux, pas de métro direct. Heureusement, j’ai découvert qu’un bus nous déposait pile devant – ô joie ! Pas besoin de faire 3 changements de lignes comme ça !

Sauf que… On est tombées sur le bus en panne qui s’arrête en pleine rue et ne veux pas repartir ! Quelques minutes plus tard, le bus repart finalement et continue sa route sans accros (ou presque)(le bus est retombé en panne, mais à notre arrêt, donc tout va bien!)

10h45, on arrive donc à la Doctor Who Experience ! On est dans les temps… ouf ! Enfin, c’est ce qu’on pensait… Parce que le temps de rentrer, faire le tour de l’Experience, admirer l’exposition et passer à la boutique, on est arrivées au métro… à 12h15 !

SAM_1555.jpg

Là, on commence à stresser beaucoup beaucoup…. Mais on y croit ! De là où on était, il fallait environ 40min pour arriver au Globe. Enfin, pour ça, il aurait déjà fallu que le métro parte. Et il est parti oui… à 12h30 ! Mais la chance est de notre côté, et on a les métros suivants pile quand on arrive sur le quai. On finit par s’installer à nos places, au Globe, à 13h10. Ça va, on a pas raté beaucoup de la pièce, et Mephistopheles n’a pas encore fait son entrée !

La pièce finie, les achats à la boutique du Globe faits et l’estomac rempli, Elisha et moi nous séparons : je rentre à l’hôtel, elle va passer la soirée avec Pulp !

Day 4 : LundiLondon

Mission du jour : avoir des places pour Much Ado About Nothing. Ouverture du box office à 10h, avec loterie à la même heure. Debout à 7h30, on arrive devant le théâtre à 9h30 et il y a déjà du monde ! On est ravies d’être arrivées aussi tôt ! Distribution des tickets, et c’est parti pour une attente de 30min. Heureusement, Andrew (l’adipose que j’avais acheté la veille et ainsi nommée en hommage à Andrew Scott et tous les Andrew que j’aime) était avec nous, et nous a aidé à passer le temps.

Une demoiselle ressort, et le jeu du hasard commence ! Seuls 20 numéros seront tirés, pour 70 à 90 personnes présentes. Autant dire qu’il y aura beaucoup de déçus… Dont j’ai fait partie. Et oui, mon numéro n’est pas sorti ! Mais celui de Elisha oui ! Ce qui au final n’as pas été un problème car j’étais prête à payer ma place plein tarif. Chose que j’ai faite dès que la loterie s’est terminée ! Malheureusement, il ne restait plus de place en stalls – j’avais le choix entre une place au milieu, en balcon dans le fond, ou dans une « loge » devant, à droite de la scène. Bien évidemment, j’ai choisi la loge !

SAM_1559.jpg SAM_1576.jpg

Nos billets en poche, la journée shopping pouvait officiellement commencer. Forbidden Planet, Paperchase et SciFi Collector sont les magasins de la journée. Pour un butin plutôt maigre : un « yearbook » Torchwood, un agenda et carnet Paperchase et… Connor Temple ! Oui, il n’y avait ni Eleven avec un stetson, ni Donna, ni enveloppe signée par Bradley James. Alors pour me consoler, j’ai acheté Andrew Lee Potts – enfin Connor Temple ! Et il est trop bien.

SAM_1602.jpg

Les bras chargés, et le ventre plein nous repartons vers Leicester Square, où nous avions rendez-vous avec David Tennant et Catherine Tate ! La pièce était vraiment excellente, encore mieux que ce je pensais ! On a rigolé du début à la fin, et les acteurs étaient formidables !

A la fin, on tente la stage door. On arrive à être à peu près au 3ème rang. On se dit alors que ça devrait aller. Les gens contre les barrières partiront dès qu’ils auront leur signature, et on pourra s’avancer. Enfin ça, si les gens derrière ne commençaient pas à pousser et te marcher sur les pieds dans le simple but d’avoir une signature. Quand David et Catherine sont sortis, j’ai déclaré forfait au bout de 2min.

SAM_1577.jpg

(Andrew dans sa « loge », attendant David et Catherine)

J’aurais pu faire du forcing comme les autres, et arriver à avoir une signature, mais à quoi bon ? Quel intérêt à avoir une signature faite à la va-vite, sans qu’ils regardent à qui appartient la main qui leur tend le programme ? Une signature, c’est bien. Mais que cette signature ait une histoire, c’est mieux. 

Day 5 – Mardi – London / Paris

Dernier jour à Londres. Et pas de grand évènement marquant. Petit déjeuner chez Speedy’s, aka le rez de chaussée du 221B Baker Street du Sherlock du 21ème siècle ! Et on a aussi fait une petite séance photo avec Andrew devant la « vraie » adresse du-dit Sherlock ^^

   SAM_1582.jpg   SAM_1592.jpg

Derniers achats, petit passage au National Theatre pour acheter le script de Emperor and Galilean (oui, je n’ai pas résisté longtemps…) et déjeuné avec James Corden.
Oui oui vous avez bien lu ! Déjeuné avec James Corden, sa compagne, et leur bébé. Yep. Carrément. Bon, ok. On était séparés par une table et un poteau, mais comme j’étais face à lui chaque fois que je levais la tête je le voyais ! (et je crois qu’au bout du 4ème regard en coin pas_si_en_coin, il a fini par me repérer…) Mais nous n’avons pas osé le déranger. Fans monomaniaques compulsives et fières de l’être oui, mais fans sensées et respectueuses avant tout !

Dernier passage à Piccadilly Circus et boutiques de souvenirs et déjà vient le temps de se quitter... mais avec déjà un prochain séjour prévu et toujours d’aussi belles rencontres en perspective !

Voila pour ce séjour Londonien. 5 jours, 4 pièces, 3 Andrew (l’adipose, Scott et Lee Potts), 2 villes et toujours autant de plaisir ! De plus, ce séjour particulier aura vu l’adoption de Andrew (mon adipose que j’aime d’amuuuur) et la naissance de Yoda Martin Cumberbatch Andrews (aka YMCA aka le petit Yoda en peluche de Elisha)

Merci d’avoir tout lu, et rendez-vous en octobre…

Laisser un commentaire