[1o/o4/15] Charlie Winston – La Cigale

Après le rendez-vous raté du 31 mars/1er avril pour cause de laryngite, voilà Charlie Winston de retour à La Cigale pour le plus grand plaisir des fans. Avec toujours Malo en première partie, pour là aussi le plus grand plaisir des fans – et des non (encore) fans qui ont pu découvrir l’artiste.  Pour ma part, il me faudra le découvrir plus en détail sur le net : m’attendant à ce qu’il ne joue qu’à partir de 20h, j’ai pris mon temps pour arriver à La Cigale, et n’ai donc pu assister qu’à la fin de son show. My bad. Mais j’ai vraiment beaucoup aimé le peu que j’ai entendu ! Malo quitte la scène, la salle se remplit de plus en plus et les premières notes de Too long résonnent dans La Cigale. Charlie Winston, costume violet et chapeau sur la tête, s’installe derrière le micro. C’est parti pour 2h de concert endiablé !

Nouvel album oblige, Charlie Winston a essentiellement interprété des titres de Curio City : Too long, Evening Comes, Lately, Truth, Wilderness Say Something, Fear & Love, Another Trigger, Just Sayin’, A light (Night) et A light (Day), magnifiquement interprétée en duo avec Malo.

Il nous a aussi offert de belles versions de Hello Alone, I love your smile, Generation Spent et Kick the Bucket. Sans oublier In your hands qui étonne et agite tout le monde : Charlie a quitté la scène pour se balader dans le public ! On remercie son chapeau qui nous permet de le retrouver dans la foule. Charlie est proche de son public. Très proche même : il réitère d’ailleurs l’expérience à la toute fin du concert et installe son micro dans la fosse de La Cigale, pour un dernier au revoir au son de My life as a duck avec le public qui faisait les chœurs.

Et une mention toute spéciale pour les jeux de lumière et de miroir, qui prouvent une fois de plus que petite salle ne signifie pas mise en scène inexistante. Quelques spots bien placés, des musiciens talentueux, une bonne ambiance, suffisent à un excellent concert. 

One comment

  1. Tiadeets says:

    Ca me donne bien envie de tenter de le voir lors d’un prochain concert. Je l’avais vu au tout début lorsqu’il était peu connu (avec Revolver en première partie) et j’avais adoré. *court écouter du Charlie Winston sur Spotify*

Laisser un commentaire